Etre journaliste et être une femme dans l’état de Veracruz au Mexique

Paloma Junquera (1)  est correspondante d’un quotidien mexicain dans l’état de Veracruz. Elle connaissait Ruben Espinosa, le célèbre photojournaliste de cette même région assassiné dans un appartement à Mexico. Petit voyage dans l’état de Veracruz sur
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

2 thoughts on “Etre journaliste et être une femme dans l’état de Veracruz au Mexique”

  1. Dans le documentaire « les gangsters et la république » de Frédéric Ploquin, il est dit que, sur la base des liens qui existent depuis 39-45 entre les politiciens et le milieu, le prochain président de la république en France sera proche des réseaux de trafic de drogue.

    Je trouve que notre gouvernement n’est pas si éloigné de celui du Mexique que ça, au moins sur le fond.

    D’ailleurs le futur ex-président, DSK est quant à lui un très proche des réseaux de proxénétisme international.

    Quand on voit que le gouvernement prolonge indéfiniment l’état d’urgence, laisse les flics manifester la nuit armés et masqués, installe les légionnaires et les parachutistes dans les villes et soutient le front Al Nosra qui terrorise la population, on est en droit de se demander si il n’y a pas une autre voie à suivre que celle du gouvernement mexicain ?

  2. Bonjour,

    Une petite coquille dans les notes de fin de page
    (2) Palta o plomo (de l’argent ou du plomb
    A remplacer par
    (2) Plata o plomo (de l’argent ou du plomb
    Sinon on ne parle pas d’argent mais d’avocat (que l’on mange).
    Yumi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *