DSK : « c’est trop dur la prison »

Je ne sais pas vous, mais moi je sais quels conseillers en communication je ne recruterai jamais. Ce sont ceux qui conseillent DSK. Vue la situation dans laquelle se trouve l’ancien patron du FMI et l’ancien candidat à la présidentielle, on aurait pu imaginer qu’il choisisse d’adopter une stratégie « profil bas ».

La presse américaine nous apprend qu’il vient d’eménager dans une maison plutôt cossue. Sa prison dorée donne une image déplorable. Qui, de nos jours, peut s’offrir un logement avec un loyer de 50.000 dollars par mois (selon la presse, toujours) ? Mystère. Pas la majorité en tout cas.

Ses conseillers en communication auraient pu lui souffler que son image d’homme de gauche (certains y croient, hein…) allait en prendre un coup. Une liberté surveillée à 200.000 dollars, plus une location à 50.000 dollars par mois, plus des conseillers en communication à (hum, combien par mois ?)… La facture est lourde et l’on se demande un peu, quand même, comment Dominique Strauss-Khan peut représenter les aspirations des plus pauvres. Non pas que l’on ne puisse pas être de gauche et riche, mais à un certain niveau de dépenses mensuelles, on est totalement déconnecté de la réalité de la majorité des gens.

Bref… visite virtuelle de la nouvelle maison de Dominique, testée et approuvée par ses conseillers en communication (#maisilssontconsouquoi) :

 


Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).


21 thoughts on “DSK : « c’est trop dur la prison »”

  1. ca va lui faire dur de devoir retourner en prison s il est condamne …
    Enfin il n y restera pas longtemps, ses amis en France le feront rapatrier (officiellement pour faire son temps en France et il sera rapidement libere)

    Sinon DSK est hors course pour 2012, donc il peut maintenant faire autant de bling bling qu il veut. plus besoin de se cacher

  2. Il n’est pas et ne peux pas etre représentatif de la population française puisqu’il à épousé un des meilleur parti qui soit une femme belle riche et intelligente.

    Il n’a pas a en rougir. Que sa nouvelle prison soit dorée est un mauvais choix certes, mais quitte à ne pas pouvoir sortir, autant avoir une terrasse et un vrai Home Cinéma.

    La question est surtout qui va faire le ménage ?

  3. Salut!
    Ses conseillers en commmunication ne sont pas issus du PS aujourd’hui mais tout bonnement de son equipe d’avocats.
    Il a mis un trait sur sa carriere politique, c’est de son jugement dont il s’agit.
    En agissant de la sorte, DSK signifie simplement à la face du monde qu’il n’a rien à se reprocher, qu’il reste le meme. Strategie visant à mettre le doute dans la partie adverse.
    (evidemment que je ne cautionne pas cet etalage, en meme temps s’il n’y avait que ça…!) ;-)

  4. Il ne peut pas quitter Manhattan et ne peut pas louer dans un immeuble car les copropriétaires ne veulent pas de lui. La solution a été de louer une maison, et donc forcément très cher, et tant pis si c’est hyper luxueux ;-)

      1. Bah peut-être ?
        Une maison, à Manhattan, disponible de suite pour louer, ça doit pas courir les rues quand même…
        Après j’en sais rien et j’ai pas de sympathie particulière pour le mec, mais entre ternir son image et rester en taule, le choix est vite fait à mon avis. Et je pense pas qu’il soit assez idiot (mais va savoir) pour choisir volontairement un truc démesurément luxueux qui pourrait lui porter préjudice en terme d’image lors du procès. ;-)

        1. Ça serait probablement une erreur de travailler sa défense dans les conditions d’une cellule de prison quand il a le choix de le faire depuis une maison, juste pour une question d’image. Cette image qu’il donne de lui, devant le juge, en principe ça ne compte pas. Les faits qu’on lui reproche sont antérieurs à la location de cette maison. :-)

  5. Effectivement…trop dur….
    Ceci dit, c’est peut être un signe..Comme dit l’expression, mieux vaut pleurer dans sa rolls que dans le métro :)
    PS: @kitetoa : je ne vois pas où et quand il a représenté les aspirations des plus pauvres. Ah bon, c’était une blague ?!

  6. On omet comme souvent de rappeler qu’il ne doit pas quitter Manhattan

    Quand j’ai entendu dire que ses voisins ne voulait pas de lui, et qu’il cherchait autre chose, sans voisinage, je me suis dit « bon courage! »

    Il ne lui restait plus que les pavillons ou hotels particuliers, donc ce n’est pas étonnant qu’il soit dans un endroit si luxueux.

    En plus, il doit faire ca dans la précipitation. Il n’y a pas de préavis la bas quand on quitte un logement. Cela doit aller très vite. Pas le temps de chercher.

    Enfin, il faut rapeller que tout cela ne coute rien au contribuable. Il aurait pu choisir de rester en prison, tout frais payé, mais il a préféré sortir. Normal qu’il paye de sa poche.

    On s’indigne devant le luxe, mais je crois qu’on omet sciemment une partie des infos, parce que ca nous conforte dans une image préconçue qu’on se fait de l’Amérique.

    Du moment que ses choix ne coutent rien au contribuable, je ne vois pas vraiment ou est le problème. C’est meme SON problème. Tant pis pour lui si il est ruiné, il avait une prison tout frais payés.

    1. Je n’ai pas dit que c’était honteux. On peut avoir tout l’argent du monde, ce n’est pas choquant tant qu’il est honnêtement gagné. Ce qui est un souci, évoqué dans cet article, c’est que c’est très éloigné de l’image d’homme de gauche, concerné par les soucis de chacun qu’il essayait d’avoir.

  7. C’est bien joli de vouloir justifier le comportement de DSK mais mon humble avis, DSK n’en que faire de ce que l’on pense de lui vu qu’il est profondément narcissique (au mieux.).
    Il n’a pas conscience qu’un tel étalage de richesse risque de choquer ou nuire à son image.
    Ce n’est pas pour son altruisme qu’il était à la tête du FMI hein, quand on sait que le FMI est toujours tres prompt a utiliser la stratégie du choc / Shock Doctrine (voir Naomi Klein).

  8. Le plus risible, c’est que le rendu de la « justice », américaine ou autre, n’a plus grand-chose à voir avec l’équitable, mais avec le pognon. Sans pognon, tu plonges, avec pognon, ton bavard peut convaincre les jurés. Le DSK étant foutu politiquement, il a pris en risque énorme en confiant sa vie à 13 jurés abreuvés de propagande FOX NEWS et autres inepties depuis leur plus tendre enfance. Prêts à prendre parti pour celui qui causera en dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *