Dis tonton Sam, tu peux pas éteindre Al Jazeera s’il te plaît ?

C’est l’histoire d’un roitelet. Le roi Hamad ben Issa al-Khalifa. C’est l’histoire d’un type qui a réprimé dans le sang les manifestations populaires. Au point que même le personnel médical craquait. C’est l’histoire d’un type
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

8 thoughts on “Dis tonton Sam, tu peux pas éteindre Al Jazeera s’il te plaît ?”

  1. « On pourrait attendre mieux de la part du champion de la démocratie et des droits de l’homme. Un peu comme la torture, les enlèvements, les emprisonnements extra-judiciaires… Toutes sortes de trucs qui collent mal avec l’image de la démocratie. »
    Comme les bombes à l’uranium appauvri qui vont faire diminuer drastiquement la démographie dans les pays qui les reçoivent sur la tête, fussent-ils amis ou ennemis d’ailleurs, le principal étant que les habitants fussent le moins nombreux possibles afin de mieux les contrôler.

  2. Salut,

    Ca fait quelques semaine que je lis votre site et c’est très intéressant !
    J’ai bien aimé l’émission sur radio libertaire aussi.

    Sinon juste une petite faute que j’ai relevé dans l’article à l’avant dernière phrase c’est « peu » et pas « peux »

  3. Effectivement, le père Obama, on peut le foutre à la poubelle.
    Ne serait-il finalement qu’un « quota » ?
    Je veux dire par là : il fallait bien un jour ou l’autre un président noir aux USA. C’est fait.
    Probable que le prochain sera blanc, républicain, et très con.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *