Désolé Stéphane Le Foll, mais il y en a un qui ment…

Ce matin, Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement était affecté à la dure tâche de rassurer les Français sur le fait que le gouvernement contrôle la « situation ». Tout va bien, mieux, même, comme dirait François
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

7 thoughts on “Désolé Stéphane Le Foll, mais il y en a un qui ment…”

  1. Y’avait-il vraiment besoin d’une quelconque preuve supplémentaire ? Tout le monde sait bien qu’à chaque fois que ces gens-là ouvrent la bouche un mensonge en sort.
    Mais peut-être s’imaginent-ils qu’il y a encore quelqu’un pour les croire …

  2. @Psylow « …chaque fois que ces gens-là ouvrent la bouche un mensonge en sort »

    je pense que l’on peut ajouter « condescendant » juste après le mot mensonge, car il semble que, et Le Fol et Vals, sont des experts de mépris et de condescendance.

    1. Si tu écoutes bien Hollande, et analyse sa façon de dire les choses, il ne s’engage que très rarement. Il plutot du genre à sortir « il faut faire » que des « on va faire » / « on fait ».
      Il est extrêmement orienté description, et pas du tout action. Il raconte littéralement des histoires, pas ce qu’il compte faire / sera fait.
      Ce que les gens ont pris pour des promesses de sa part, n’ont jamais été que des promesses, à aucun moment de réelles engagement.

      Le fait qu’il ait toujours refusé de se marier symbolise parfaitement son refus d’un quelconque engagement.

      Hollande, c’est bien du flan. Je n’ai jamais compris pourquoi des gens aient pu croire en lui au point de lui donner des votes en 2012.

  3. Ceci me rappelle une conférence que j’ai vue récemment avec Benjamin BAYARD, qui disait que les députés, au mieux, sont dans l’ignorance, mais que les ministres quand ils disent quelque chose, c’est vraiment un choix.

    Autrement dit, un ministre ment réellement par choix, pas parce qu’il ignorerait la bonne réponse. Notamment parce qu’un ministre est suffisament entouré pour avoir la connaissance de ce dont il parle / va parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *