Courage, fuyons, il faut sauver notre gagne pain, pas le soldat Fillon

Alerte ! Ils sont entrain de lâcher François Fillon. Oui, les membres du parti Les Républicains se carapatent les uns après les autres. A tel point que pour savoir qui fuyait le navire, Libération a
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

5 thoughts on “Courage, fuyons, il faut sauver notre gagne pain, pas le soldat Fillon”

  1. Evidement ca serait l ideal que Fillon tienne parole et s en aille (il l avait promis s il etait mis en examen).
    Une campagne electorale ou l un des acteurs majeur n est la que pour avoir l immunité et rejouer Chirac 2002 (les juges aux fesses et se faire elire grace a Le Pen pour y echapper) n est pas l ideal.
    Par contre Fillon est loin d etre fini:
    – il est indeboulonnage vu qu il a place tout ses hommes chez les LR
    – les LR n ont pas de candidat de rechange : Juppe ? replacer Fillon par un repris de justice ? Sarkozy ? il a probablement compris qu il ne sera plus jamais elu. un autre (Le Maire, NKM Cope …) c est l assurance d une guerre interne
    – Meme si les chances de Fillon sont faibles, elles ne sont pas nulles. Il reste a 20 % des voix. Pour peu que le score de Macron se degonfle ou soit surevalue par les sondages, Fillon peut faire second le soir du premier tour et coiffer Macron au poteau, tel un Chirac depassant le traitre couille molle (Balladur pour ceux qui n ont pas vecu cette periode)

    Evidement si par malheur Fillon est elu, il sera tellement mal elu qu il n aura aucune legitimité et ne pourra rien faire a part peut etre une loi d amnistie pour sauver ses complices.

    1. Je vois bien les melenchonistes voter macron !
      Meme hamon est probablement trop a gauche.
      S ils appellent a voter pour lui, ca ne sera que partie remise.
      Un macron president ne sera qu un hollande avec un peu plus de legitimité que hollande pour faire du liberalisme.
      Ca finira en France bloquée.
      Il commence a y avoir trop de factions qui ne s entendent pas ce pays pour qu il soit aisement gouvernable.
      Ne parlons pas de la haine entre certaines factions…

      1. Macron…trop à gauche ? Pardon ?

        Macro est clairement à droite (Moins de fonctionnaire, d’impôts, uberisation, aider les « entrepreneur » etc).

        -> Mélanchon est juste là où devrait se situer le PS, c’est à dire même pas « beaucoup » à gauche. Hamon est plus ou moins au centre, macron est clairement à droite, où devrait se situer LR, qui sont vraiment vraiment (Voire extrême, mais ça ne veut rien dire) à droite.

        Fillon: emploi fictif, copain avec les milliardaire, voyage sur des yoach, (voire Sarkozy), juste avant le FN qui a le même programme que LR mais avec plus d’identitaire et de haine, mais c’est léger faut avouer, FIllon avec ses attaques sur la Justice/journalistes et les complots du système c’est très FN/Trump quand même…

        Économiquement le seul qui veut faire bouger la ligne neolibérale/capitaliste, y’a que Melenchon, et encore c’est pas le chamboulement. Hamon c’est hollande et le suivi à la lettre de l’annexe 4 européenne (Donc du libéralisme et un programme de droite, comme flamby)

  2. Il y a un billet (je ne sais pas s’il est conspirationiste, je l’ai pas passé au DECODEX) mettant en parralèle les affaires DSK et Fillon, par un « ancien du SDECE ». L’argument est intéressant, dans la mesure où il met en avant le peu de discernement de FF dans cette affaire et cherche à qui profite l »assassinat ».
    http://hervelebideau.canalblog.com/archives/2017/01/27/34858971.html

    Tiens, en parlant d’assasinat, qui se souvient que c’est justement Fillon qui a fait passer la loi autorisant le tir à balles réélles sur les manifestants ?

  3. Cette election etait partie pour etre un naufrage de la gauche divisée entre ses chapelles sectaires, voilà que Fillon dans son obstination a se maintenir dynamite la droite…Une radicalisation qui ne fera que conforter l’avance des deux favoris des sondages : le boulevard s’ouvre un peu plus pour Macron, chez les modérés de toutes origines, tandis que Marine Le Pen peut conforter son audience au sein de la droite catholique traditionnelle…Juppé aura t il assez de temps pour changer la donne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *