Autopsie de la mort à Johnny

C’était attendu. La mort de l’organe national français… Aujourd’hui, Johnny est mort et le tsunami, attendu lui aussi, a déferlé sur le pays gaulois. Télés, radios, journaux, tous ont mis à Une le rocker, sorti
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

5 thoughts on “Autopsie de la mort à Johnny”

  1. Donc Johnny est mort. C’est à coup sûr bien triste pour ses proches.

    J’ai l’immense chance de vivre loin de Paris (vraiment très loin), ce qui m’a évité de me fader tout ce ramdam bon marché autour d’un produit qui l’était aussi.

    C’est assez curieux de voir que ce symbole de médiocrité ait duré aussi longtemps. Serait-ce que les français sont… non, rien. Heureusement il y a Reflets et quelques autres pour me rassurer, mais pas sûr que ce soit suffisant.

  2. merci pour ce clip d’Eric Lablanche.
    D’abord parce que je me suis écroulée de rire sur la dernière image et que ça fait du bien de rire.
    Ensuite parce que je ne connaissais pas ce chanteur et les quelques autres de ses chansons écoutées ensuite au hasard me plaisent. Une agréable découverte.

    merci deux fois, donc :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *