Agence H : la cellule « Black LULZ » – S01 E02

C’était un territoire inconnu. Mais vaste. Une nouvelle frontière pour ceux qui iraient. Mais un territoire inquiétant pour ceux qui ne le connaissaient pas encore. Internet vu depuis la fenêtre des agences de com, c’était
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

8 thoughts on “Agence H : la cellule « Black LULZ » – S01 E02”

  1. Je ne m’explique pas pourquoi l’immense majorité des hommes de mini-pouvoir ont ce genre de diction insupportable.

    Sur le fond, c’est ahurissant d’inculture. On pouvait s’y attendre.

  2. Il est marrant le monsieur à la télé…
    Ce doit être ce que Séguéla (me semble t’il) appelait en son temps un fils de pub

    Quelques remarques toutefois.
    Pour de la communication institutionnelle, il devraient se payer un pied pour leur caméra.
    Ca contribue à la nausée qui s’empare du spectateur au visionnage de çe pensum.
    Pluri-di-sci-pli-na-rité, me semble bien français, je rassure le monsieur.
    Ce qui l’est beaucoup moins, ce soint les « ah heu », « heu » rythlmnat le poncif.

    Ensuite, ils feraient bien à l’agence H de justement se doter d’un specialiste media IT. Ca leur éviterait de laisser leur communication à des amateurs, visiblement plus doués pour la guitare (LULZ) que pour la diction et la construction d’un discours cohérent.

    Je n’ai rien personnllement contre le monsieur, mais si je faisais partie des boîtes qu’il drague, je dois avouer que j’hésiterai fortement à laisser ma comm à cete boite.

    Mon profil meetic, à la limite, et encore…

    Bon c’était purement méchant et gratuit tout ça, mais ils l’ont bien cherché.
    Un pensée tout de même à nos confrères et collègues geek, geekettes, designer et developpeurs, qui bossent pour ces gens. C’est pas votre taff qu’on remet en cause les amis, vous l’aurez compris.

    MSG à reflets: Je sais bien que c’est historique, mais « are belong » frnachement ça pique les yeux.
    Bizatous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *