WP-NeutralityFR 0.0.2, codename « ça va être tout noir »

net downgradeNous avons le plaisir de vous annoncer la seconde release de WP-NeutralityFR, nom de code « ça va être tout noir ». Kasey nous a concocté une nouvelle version  du plugin WordPress destiné à éteindre un bout d’Internet à nos députés, ce en réaction aux propos de Muriel Marland-Militello. Ce plugin, assurément le plus stupide de l’année, est une démonstration légale (et c’est bien là tout le problème) des effets pervers du blocage de sites sans décision de justice et à la tête du client…

UPDATED (24/04/11)

Nouveautés :

  • Encore moins d’Internet ! L’IP du serveur mutualisé hébergeant le blog de Muriel Marland-Militello est maintenant bloquée. N’hésitez pas à lui envoyer des trackbacks pour lui témoigner votre affection, en cliquant depuis son interface d’administration sur les liens entrants, la député Militello (ou plutôt son assistant) découvrira la page signifiant le blocage de son IP. Nous sommes par avance désolés pour les malheureux qui se trouvent sur le même serveur mutualisé que la député Marland-Militello, mais le blocage de sites précis, c’est comme les frappes chirurgicales, ça n’existe pas.
  • Un code plus propre, le HTML a été séparé du code PHP.
  • Le logo de la République Française a été supprimé. Il a été remplacé par une illustration faite par mes soins et sous licence WTFPL.

Mais les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là.

  • UPDATE 24/04 : @Floydpirate nous propose également une version pour PluXML : http://laute.fr/deny3m-neutrality-pluxml
  • UPDATE 15H25 : Une version en Ruby vient de faire son apparition, disponible ici (Rubygems) ou encore  (Github). Elle est cette fois ci l’oeuvre de @brmichel
  • UPDATE 19H55 : et voici le plugin SPIP 2 mis  avec paramétrage par cfg http://bit.ly/hBpgiY. Nous devons ce portage à @phraktale.
  • Une version Python a fait son apparition, nous la devons au talentueux Gawel. Elle est disponible ici (Github)  ou (Pypi)
  • Toujours en Python mais cette fois plus spécifiquement pour Django, c’est encore un ours de Bearstech,  @arcagenis qui nous offre cette adaptation. Elle est disponible ici (Pypi)
  • @Floydpirate nous explique comment mettre en place ce dispositif de blocage sur le CMS Drupal : « il existe un module qui fait sensiblement la même chose, http://drupal.org/project/troll Une fois téléchargé il suffit de modifier le fichier blocked.html sur lequel les détenteurs d’IPs bloquées seront redirigés. Puis d’installer tout ça dans « sites/all/modules/ ». Chez moi ça donne ça http://laute.fr/sites/all/modules/troll/blocked.html« 
  • Une page de Wiki chez nos amis de la Quadrature du Net permet de recenser les sites qui bloquent l’Assemblée Nationale
Twitter Facebook Google Plus email


25 thoughts on “WP-NeutralityFR 0.0.2, codename « ça va être tout noir »”

  1. Je persiste à penser que ce n’est pas en étant aussi stupide qu’elle qu’on fera entendre nos arguments. Surtout s’ils sont invisibles pour les députés et ministères, du fait-même du blocage.

    Ajoutez à cela que beaucoup vont laisser ces plugins activés une fois la bataille passée, restant invisible pour les députés.

    Après, comme « blague de potache », pourquoi pas. Mais j’ai bien peur que cela ne soit contre-productif…

    1. Hello, oui c’est un point de vue comme un autre. En voici encore un différent :
      « je ne bloque pas je fais de la gestion de trafic » Vous le connaissez cet argument non ?
      Et bien ce plugin sert à gérer du trafic « non rentable ». Effectivement, si on considère que la bande passante consommée par nos députés sur nos sites et qu’on la met en perspective de ce qui sort au niveau législatif, on peut considérer ce plugin comme économiquement viable.
      Orange choisit son trafic non pas en fonction des besoins des internautes mais en fonction de ce qu’il décrète légal ou rentable… http://reflets.info/orange-va-poursuivre-cogent-pour-denigrement/
      Et bien les internautes ont décidé de faire pareil… fallait pas commencer

      1. Ne parlons même pas du trafic géré par le logiciel ©Opus Dei commercialisé par Orange, SFR et tant d’autres…

        En pariant sur l’intelligence des députés qui vont tomber sur la landing page du plugin, je pense au contraire qu’ils vont essayer de comprendre pourquoi on a fait cela et en tireront des conclusions qui vont dans le sens de nos arguments.

        Par ailleurs, nous ne manquerons pas de signaler qu’il est temps d’enlever le plugin lorsque les députés auront fait les bons choix. Le droit de suite, nous on aime bien.

      2. Je saisis bien l’idée de leur démontrer par l’absurde que c’est contre productif. Mais en procédant ainsi, je vois deux gros risques :
        -Déjà qu’ils se disent « que les geeks restent entre eux vu qu’ils ne veulent pas de nous ». Je ne vois pas 3M utiliser TOR, un proxy ou un VPN à l’A.N. pour contourner ces restrictions, ni n’importe quel député en fait.
        -Voir pire, que ça légitimise le filtrage à leur yeux, car on en fait (Bon, OK, ça c’est un peu tiré par les cheveux, vu qu’on explique clairement que c’est une démonstration par l’absurde).

        Au passage, on empêche des gens acquis à notre cause de nous lire (P. Bloche et L. Tardy entre autres).

          1. Effectivement ça va leur donner un pont pour réagir en montrant la stupidité du filtrage. et convaincre éventuellement ceux qui avaient un doute sur le sujet et qui croient au « filtrage ciblé ».

            Après ce n’est pas ça qui changera l’avis de 3M. Il faut juste qu’à force elle devienne minoritaire. Et pour ça, il faut une réaction intelligente à une action stupide, elle-même déclenchée par une autre action stupide. Et c’est bien le danger : se faire discréditer sur cette action stupide par ceux qui sont contre la neutralité du net pour des raisons malhonnêtes. (Par « malhonnête », j’entends les lobbys qui veulent fermer le réseau de manière intentionelle).

  2. Je me suis rendu sur la page /blocked de @Floydpirate http://laute.fr/sites/all/modules/troll/blocked.html et je ne sais pas pourquoi la page est différente du fichier dispo ici. Le texte est plus court mais très efficace aussi, par contre je tombe sur une phrase bourrée de fautes, qui ne fait vraiment pas sérieux :

    Nous, internautes, faisons appel à la raison, abandonnez vos projets de lois et abrogés celles déjà passés (hdaopi, lopssi, dadvsi …)
    (abrogEZ celles déjà passéEs (hADopi, loPPSi, dadvsi …)

  3. et sinon, il y a des correcteurs d’ortho. dans firefox, open/libre/office… mais bon, mieux vaut un bon contenu avec des fautes (cf Fabrice E.) que le contraire.

    J’attends la fin du week end avec une certaine impatience : 3M va sûrement nous sortir une bonne grosse bourde dont elle a le secret..

  4. Remarque technique : bloquer l’adresse IP du serveur qui héberge le blog de la députée ne sert à rien.

    La remarque sur le clic depuis l’interface d’administration du blog, qui amènerait à l’affichage de la page de blocage, est tout simplement fausse : l’IP source est celle du poste de travail et non celle du serveur d’hébergement.

    Enfin, sauf si vous vous basez sur le champ HTTP Referer, mais je n’ai rien vu de tel dans le code source.

  5. yop les bro ! en gros pour suivre,si on extrapole le délire a l’extrême on peu les kick-out de notre W3b ? mais qu’attend t’ont pour mass-lister et partager toutes les ip’s des « ennemies » d’internet et de les laisser dans un cyber Black Hole Lulz ;)
    «  »
    -un président: vous êtes sur que le site est indisponible ?
    -un député : oui ! certain le commissariat central est formel le site est indisponible comme le confirme nos renseignement…!
    -un internaute anonymous : « click here to enter » ;) «  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *