Voisins vigilants : l’étonnant lapsus d’Eric Ciotti sur France Inter

UPDATE: on me signale que les sons ne sont pas lisibles avec Firefox. Si quelqu’un a des pistes… Ca fonctionne sous Chrome.

Cet homme a toutes les qualités requises pour la mission qu’il s’est lui-même fixé au sein de la LOPPSI2  : transformer une partie des citoyens en collaborateurs de la police, délateurs zélés des « individus suspects » au sein des quartiers dans lesquels ils vivent. Eric Ciotti est en effet secrétaire national de l’UMP en charge des questions de sécurité.

L’émission « le Téléphone sonne » sur France-inter, jeudi 04 août 2011 avait donc invité Eric Ciotti (au téléphone) à défendre son système de voisins vigilants. Il y avait en studio le président de la Ligue des droits de l’homme (LDH), Pierre Tartakowsky et Abdelhak Kachouri, maire adjoint de St-Ouen en charge de la sécurité (PS) :

 

	

 

 

Les « voisins vigilants », nouvelle idée de Nicolas Sarkozy et déjà expérimentée sous George Bush,  visent à améliorer la sécurité de notre beau pays. Un “système” qui inquiète les observateurs des libertés comme la Ligue des droits de l’homme, dénonçant des dérives possibles, pouvant probablement aller jusqu’au lynchage. La réponse d’Eric Ciotti aux réticences de Pierre Tartakowsky est claire :

 

	

 

Pour Eric Ciotti, quand on exprime des craintes sur la délation et les vigiles citoyens, on est d’extrême gauche. Mais ce superbe défenseur des libertés pour qui « la première des libertés est la sécurité », va plus loin, et commet alors un superbe lapsus (en répondant à un policier au téléphone), alors que personne ne lui demandait de parler de la seconde guerre mondiale. Ce lapsus n’a été relevé nul part, et Reflets vous le livre en exclusivité : (soyez attentifs, c’est autour de 30 secondes)

 

	

 

“la collaboration, les milices, c’est une période très sombre de notre histoire (…) n’appellons pas à chaque fois qu’on est pas d’accord des thérories qui sont d’une époque qui malheureusement est révolue et qu’on a tous combattues”

Effectivement, l’UMP et sa branche droitière (qui s’est constituée sous le doux nom de « Droite populaire » : http://www.ladroitepopulaire.fr) peuvent rassurer les électeurs du Front National : l’époque « malheureusement révolue » est en cours de reconstruction. C’est fou ce qu’un homme politique déterminé à convaincre à grands coups de langue de bois peut dévoiler comme informations sur ses aspirations profondes, en prétendant dire l’inverse de ce qu’il finit par dire…

Twitter Facebook Google Plus email

28 thoughts on “Voisins vigilants : l’étonnant lapsus d’Eric Ciotti sur France Inter”

  1. on me signale que les sons ne sont pas lisibles avec Firefox. Si quelqu’un a des pistes…

    Mettre le fichier en .oga :
    &ltaudio src= »http://reflets.info/wp-content/uploads/2011/08/voisins1.oga » controls= »controls » />

    (Pour uploader le fichier en utilisant WordPress, tu auras peut-être besoin du plug-in « PJW Mime Config », et d’associer le filetype « oga » ou « ogg » à « audio/ogg »)

    1. Arf, un ‘;’ oublié et ça casse tout.
      Peux-tu modifier mon précédent message et supprimer celui-ci stp ?

      <audio src= »http://reflets.info/wp-content/uploads/2011/08/voisins1.oga » controls= »controls » />

    1. autour de la 25ème minute.
      Mais, pour être honnête : le policier parlait auparavant de « collaboration » de manière assez éloquente… et le mot « malheureusement » ce Ciotti est placé dans une phrase, qui ne laisse pas de doute sur un lapsus, rien de plus.

      Il n’en reste pas moins que ce projet porte les germes de tous les abus, erreurs de jugements, sentiment de se prendre pour « zorro »… les intervenants expliquent tout cela très bien.
      Bref, encore une idée sarkozyste à évacuer en tirant la chasse en 2012.

      1. Bof, si les gens ont l’impression d’agir pour leur securité, alors ils se diront peut etre que ca depend d’eux et pas du politique.
        Je sens en revanche que des gens vont taper des paranos.

        Ceci dit quand ils se rendront compte que des voitures qui passent, il y en a beaucoup, ils se rendront compte que leur surveillance est superflue la plupart du temps.
        Quand les gens verront qu’ils se fatiguent pour rien, ils arreteront.
        Ca risque meme de mettre un termes aux vélleités sécuritaires de certains personnes.

        A contrario, empecher les motivés d’agir ne pourra que les inciter à le faire d’avantage.

        Bref, pour moi, ce n’est pas digne d’interet.
        En tant que tel, on empechera pas les gens de s’organiser en soviet avec sarkozy, s’ils le veulent. Beaucoup de gens se fatigueront (j’en suis sur). Et politiquement, il n’y a rien à gagner à attaquer ce genre de projet.

        Donc que ca puisse déraper, ca oui. Que ca puisse partir d’un mauvais esprit, oui.
        Que le mauvais esprit soit facile à mettre en evidence pour le grand publique, tres bof.
        Et que le theme soit super important, rebof.

      2. A la base, il s’agit de :
        1) mesure populiste (->election)
        2) *privatiser* la police.(->impots)
        3) ne pas faire baisser la délinquance (->stress)

        Avec une population en état de stress, on maintient un noyau dur qui vote toujours pour la sécurité a fond et donc la droooooooooite.

        1. Ou on confronte les gens à leurs délires securitaire dans lequel, une personne de type méditerranéen qui parle dans un transport en commun, c’est un delinquant.

          Je suis sur que les gens verront, grace à ça, qu’ils se font des idées sur la vrai insécurité.

  2. Firefox n’aprécie pas les formats proprio comme le mp3. Il préfère le vorbis (un format libre comme il les aime).
    https://developer.mozilla.org/en/HTML/Element/audio
    https://developer.mozilla.org/En/Using_audio_and_video_in_Firefox
    Cela donne de jolie démo: http://hacks.mozilla.org/2009/06/exploring-music-audio/
    http://html5doctor.com/native-audio-in-the-browser/

    Pour mettre ensemble mp3 et ogg il faut mettre les sources le browser choisissant celle qu’il préfère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *