Verizon lit dans les entrailles du piratage et les journalistes plongent

Le saviez-vous, l’an dernier 58% des vols de données ont été le fait des hacktivistes. Si, si, c’est Verizon qui le dit et toute la presse, selon ce que nous dit Google News, qui le
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

21 thoughts on “Verizon lit dans les entrailles du piratage et les journalistes plongent”

  1. J’aime beaucoup l’article source. On melange un peu tout, en particulier le piratage et la simple recherche de failles, on ignore le fait que la plupart des (vrais) piratages sont plutot discrets et n’ont pas vocation a rentrer dans les statistiques (dont combien d’origine etatique?), et j’en passe. Un travail splendide… a destination de gens qui n’y connaissent rien et a seule fin de ne surtout pas aider a y voir plus clair. XD

    1. Yep ! +1 !

      Le flux RSS a été mis à jour avec cet article en fin d’aprem, mais vous l’avez viré apparemment.

      Article non satisfaisant ? Ou alors remanié pour donner celui-ci ?

  2. Mais comment on peut écrire ça dans un article : « nous n’avons même pas ouvert l’étude pour éviter de perdre plus de temps que celui qui nous aura été nécessaire à pondre ce petit billet » ?
    ça me fait penser à un critique qui déscend un film et qui dirait un truc du genre « Nous n’avons même pas mis les pieds dans le cinéma… »
    Lamentable pseudo journaliste du dimanche….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *