Veni, Vidi, Delevi Vinci

Un petit tour par le plancher des vaches pour revigorer nos envies mutuelles de tout faire péter. Cela fait trente ans que l’establishment nous bassine les oreilles du besoin inéluctable d’«aménager le territoire» pour mieux
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

1 thought on “Veni, Vidi, Delevi Vinci”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *