Une perle dans le dernier leak d’Anonymous ? Standard and Poor’s aurait laissé filtrer sa décision de dégrader la note US

Est-il possible de connaître une décision d’abaissement de la note des Etats-Unis par une agence de notation (Standard and Poor’s) des mois à l’avance ? C’est une bonne question qui est posée par Anonymous.

Avec quelques réserves que l’on développera ci-après, c’est un énorme pavé qui vient d’être lancé par le groupe dans le leak du dernier #FuckFBIFriday.

Les mails d’un patron de Vanguard ont été publiés sur le Net.

Dans son document accompagnant la publication des mails, Anonymous indique :

 

Vanguard Defense Industries manufactures unmanned "ShadowHawk"
drones which cost $640,000 and are equipped with grenade
launchers and shotguns. ShadowHawks are currently in use
by law enforcement, military, and private corporations
deploying them in the US, the Horn of Africa, Panama, Columbia,
and US-Mexico border patrol operations.
These emails contain contracts, schematics, non-disclosure
agreements, and more. Additionally we found evidence of a
Merrill Lynch wealth management advisor giving private advance
notice to Garcia about upcoming S&P US credit rating
downgrades.

Voici ce que dit l’email en question :

 

Selon le document, noyé dans la masse, Richard Garcia, l’un des patrons de Vanguard, explique le 25 avril 2011 à une certaine <gloria.newport@gmail.com> que Cindy Cook, Wealth Management Advisor chez Merrill Lynch Wealth Management, une filiale de Bank of America Corporation, lui a donné une information selon laquelle S & P allait dégrader la note des Etats-Unis et que l’agence de notation donenrait deux ans à Wahshington pour régler la situation.

C’est précisément ce qui s’est passé le 5 août.

Ce mail pose donc une question essentielle : une décision de cette ampleur, d’une agence de notation, peut-elle fuiter des mois à l’avance ? On imagine que la SEC, le Congrès américain, qui sait encore qui…, vont immédiatement enquêter et que l’on aura sous peu la réponse.

Non… On rigole. Encore un truc qui partira directement vers les oubliettes.

Bien sûr, ce mail pourrait être forgé. Il y a pas mal de points qui permettent de pencher pour cette option. Les mails du leak ne sont pas fournis avec tous les en-têtes. Le délai (au moins trois mois avant l’officialisation de l’information). L’appartenance de Cindy Cook à une filiale de Bank of America (une cible régulière de critiques massives). On ne trouve pas trace dans la masse des emails leakés du message adressé par Cindy Cook à Richard Garcia évoquant une baisse de la note des US.

Problème de mathématiques du lundi matin : sachant que les mails des personnes travaillant dans des institutions financières sont systématiquement archivés, d’après vous, combien de temps faudrait-il pour vérifier si ce mail a été forgé ou si, Cindy Cook a bien prévenu quelqu’un d’une probable dégradation de la note américain au mois trois mois avant que cela soit officiel ?

Rangez vos livres et vos cahiers, vous avez 1 minute pour répondre.

 

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

17 thoughts on “Une perle dans le dernier leak d’Anonymous ? Standard and Poor’s aurait laissé filtrer sa décision de dégrader la note US”

  1. On est quand même au niveau de la preuve dans des « on m’a dit que … » m’enfin .. disons que en moins de 10 minutes (vu que l’on a une date pour cibler la recherche) ont doit avoir une réponse maxi :P

  2. Euh! une information paru dans la presse le 18/04/2011 comme le montre lv et qui est relayée le 25/04 dans un mail et vous cherchez le mail original? pourquoi un mail ? Surtout quand l’information est disponible en ligne : http://www.standardandpoors.com/ratings/articles/en/us/?assetID=1245302886884 le 18/4/2011…Le mail de Vanguarde parle que d’une information…un « édit » pour corriger votre article ou une copie de ce fameux mail daté d’avant le 18/4 serait tout à votre honneur…merci.

    1. Bonjour,

      Reprenons :

      Le 25 avril 2011, dans un supposé mail de Richard Garcia, on apprend qu’une personne de Merrill Lynch l’a prévenu d’une future possible dégradation de la dette des US par S&P.

      Que dit le mail :

      This is the person who provided me with information regarding the « Economic Threat » to the Federal Reserve.

      She advised that Standard and Poors, http://www.standardandpoors.com/home/en/us may lower the credit rating of the US Government which could cause a run on US Banks that will affect the Federal Reserve.  They give the US Govt. 2 years to correct the current situation, which they believe both the Republican and Democratic solutions do not do enough and both parties may make this a political situation for the 2012 Presidential election and never come up with a answer to correct the situation within the two years set by Standard and Poors.  She did not see any real Cyber issue that could change the situation.

      On peut en tirer quelques conclusions logiques :

      Cette dame aurait prévenu Richard Garcia avant le 25 avril. Ce qui colle avec votre article de S&P
      http://www.standardandpoors.com/ratings/articles/en/us/?assetID=1245302886884
      qui est daté du 18 avril.

      Dans cet article, je trouve :

      « Our negative outlook on our rating on the U.S. sovereign signals that
      we believe there is at least a one-in-three likelihood that we could lower our
      long-term rating on the U.S. within two years, »

      Mais rien sur le fait que S&P donnera 2 ans au gouvernement US pour corriger le tir.

      « They give the US Govt. 2 years to correct the current situation »

      Une information qui sera donnée lors de la dégradation de la note, si je ne m’abuse.

      En outre, je retrouve des mails de février de Mme Cook, mais rien sur S&P. J’en conclus que, soit Mme Cook a prévenu M. Garcia par téléphone ou en face à face, soit le mail dans lequel elle lui donnerait cette information date d’avant févier. Soit, 3 bons mois avant la publication du papier de S&P.

      Le doute reste permis. My 2 cents…

      1. Bonjour,

        Mrs Garcia annonce le 25/4 la possibilité de la dégradation de la note US par une information de Mme Cook ( comment? vous ne le savez pas ). Cette information est connu par toute la planète le 18/4. Vous dites qu’il y a un doute sur le fait que Mme Cook aurait été informé avant le 18/4 voir même avant Février alors que vous n’avez aucune source pour le démontrer. Dans un certain papier,il y aurai eu un Pan sur le Bec…

          1. Ce que je vois c’est que vous n’avez rien en dehors le 18/4 et le 25/4 et essayez ce genre d’info au Canard… J’ai hâte de vous lire.

  3. @|StEf|

    rzzzzzzz

    La différence entre Reflets et le Canard, c’est que j’aurais effectué des démarches supplémentaires (quelques coups de téléphone). Rien de plus. Ceci dit, je ne pense pas que le Canard aurait pu être intéressé par cette histoire.

    :)

    1. C’est sur qu’essayer de faire croire que des personnes étaient au courant de la baisse (probable? ) de la note US avant le 18/4 avec les arguments que vous avancez est quand même assez douteux loin d’un Jérôme digne de ce nom… cela arrive de se précipiter et parfois se planter, cela arrive…la grande classe aurait été de le reconnaitre ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *