Pourquoi la planète pourrait être sauvée, mais ne le sera probablement pas

Le « climatoscepticisme », tel qu’il a été défini, est proche d’une maladie mentale dans les esprits modernes. Ou bien procéderait encore d’un sophisme lobbyiste afin de protéger des intérêts industriels, ceux des grands groupes pétroliers et […]

Partager cet article :
Twitter Facebook Google Plus email