Philippe Vannier, l’oublié (pour l’instant) du scandale Amesys

On peut le tourner dans tous les sens possibles, lorsqu’une entreprise fait l’objet d’une instruction pour complicité de torture par un pôle dont l’intitulé est « génocide et crimes contre l’humanité, crimes et délits de guerre », […]

Partager cet article :
Twitter Facebook Google Plus email