Sony et Universal : les branleurs du social spam indexing se sont-ils fait nettoyer par Google ?

paper-roll-youtubeNous vous avions déjà expliqué tout le bien ce que nous pensions de cette pratique consistant à acheter des amis par milliers sur Facebook ou des followers Twitter. La pratique est aussi commune sur Youtube, il s’agit d’acheter non pas des follower mais des « vues ». En clair quand une maison de disque produit une grosse bouse destinée à générer du cash comme le dernier hit de René la Taupe, il faut pour faire apparaitre le contenu plus en avant et qu’il génère le buzz, devienne viral… faire croire aux internautes que la bouse en question est déjà un hit interplanétaire. La pratique est d’ailleurs courante chez les politiques en mal de popularité et en période électorale, nous avons déjà assisté à ce genre de manipulation stupide… n’est-ce pas Nadine ?

Et c’est probablement ce qu’ont fait Universal et Sony sur Youtube en achetant des millions « vues » pour mettre leurs contenus en avant. Les pleurnichards à qui nous devons deux HADOPI, un cadeau fiscal odieux (la carte musique jeunes) et le déclin du peer to peer, subissent tellement la crise qu’ils ne trouvent rien de mieux à faire que de payer grassement es agences de communication pour générer des visites fantômes sur leurs contenus… et oui il y a des markéteux qui ont le sens de l’efficacité et de l’éthique chez Universal et Sony, mais ça, ce n’est certes pas un scoop.

Mais manque bol, Youtube pourrait bien avoir commencé à trouver que la blague avait assez duré et aurait fini par nettoyer ces vues fictives des statistiques affichées par les contenus incriminés. Et nos deux cyber charlots de majors se sont fait correctement récurer par Youtube qui a épuré pas moins de deux milliards de vues fictives rien que pour les chaines de Sony Music Entertainment de Universal Music Group. L’autre hypothèse avancée par Billboard.biz serait un nouveau mode de calcul des vues sur les chaines Youtube qui enlèverait désormais les vues des vidéos « mortes », qui ne sont plus en ligne.

Google a cependant été sympa car il pourrait très bien décider d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre des deux majors qui usent de ce genre pratiques au motif d’une atteinte a leur système de traitement automatisé de données, en l’occurrence celui de Youtube. Le blog officiel de Youtube, Youtube creators met d’ailleurs en garde les black cyber marketeux en herbe :

« If you are going to contract someone to help promote your content, it should be someone you absolutely trust, as you may be putting the fate of your channel (and your business on YouTube) in their hands. If they are using methods that aren’t within our terms, you will be the one to pay the price, as it will be your videos and your channel that get taken down. And don’t just take their word for it – ask the tough questions, find out how they promote your content and do your due diligence. Ultimately, you are responsible for knowing and abiding by our terms – this means understanding the nature of the traffic on your channel and making sure you are in compliance with our terms. Ignorance of bad traffic or other actions taken on your behalf may lead to your account being removed from YouTube »

Bref si vous aussi vous êtes tentés par l’achat de fans, de followers ou de vues, réfléchissez y à deux fois car en plus de passer aux yeux de tous pour un crétin et un tricheur, le réseau social qui vous prend la main dans le sac pourrait très bien se décider à intenter une action un peu plus musclée pour siffler la fin de la récréation et se débarrasser de toutes les pseudos agences de communication qui vendent du black SMO de bas étages.

Twitter Facebook Google Plus email


6 thoughts on “Sony et Universal : les branleurs du social spam indexing se sont-ils fait nettoyer par Google ?”

  1. Voeux+++ à Reflets2013.

    Que cela soit :), entre autre :
    « le réseau social qui vous prend la main dans le sac pourrait très bien se décider à intenter une action un peu plus musclée pour siffler la fin de la récréation et se débarrasser de toutes les pseudos agences de communication qui vendent du black SMO de bas étages »

  2. C’est un peu un texte à trou cet article ^^

    Et c’est probablement ce qu’ont fait Universal et Sony sur Youtube en achetant des millions (de?) « vues »

    subissent tellement la crise qu’ils ne trouvent rien de mieux à faire que de payer grassement (L?)es agences de communication

    Mais manque (de?) bol, Youtube pourrait bien avoir commencé à trouver

    deux milliards de vues fictives rien que pour les chaines de Sony Music Entertainment (et?) de Universal Music Group

    il pourrait très bien décider d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre des deux majors qui usent de ce genre (de?) pratiques au motif d’une atteinte a leur système

    Voila, et je dit pas ça pour faire chier le monde : j’adore reflets.info et cet article (comme tout les autres) est top !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *