SGCommunications : le guignol du mass mailing

lolcat-spamAssez régulièrement, nous recevons, comme beaucoup d’entre vous, des spams de sociétés qui souhaitent nous vendre des fichiers d’adresses mails pour que nous spammions la planète.

Ce n’est pas la politique de la maison, ça ne nous intéresse pas, mais ce qui nous intéresse en revanche, ce sont les techniques permettant de constituer ces fichiers d’emails (et ils sont rarement légalement constitués), la manière dont ils sont protégés (on va y revenir), puis revendus. En clair : ce que l’on fait de vos données personnelles et combien vous coûtez aux yeux de ces personnes.

A cette dernière question, votre email est revendu pour 0,01 €. C’est à dire que pour cette somme, des entreprises s’approprient le droit de vous emmerder régulièrement, et des zozos du Net en tirent profit, de manière illégale, en vendant vos données personnelles à des casse bonbons interplanétaires.

SGCommunication est un cas d’école, de parfaits guignols, le « Numéro 1 de l’e-mailing de masse »

Capture d’écran 2014-07-01 à 12.37.24

Pas foutus de formater un mail correctement :

sgcommunicationsspam

Pas foutus de protéger leur fond de commerce : vos données personnelles sont en libre accès sur leur site qui revendique une « boutique »…

sgcomspam

Ceci est un petit message de l’équipe de Reflets.info à SGCommunications… On va faire un deal : tu nous vire tout de suite de tes bases de données de spammeurs du dimanche, tous les mails @reflets.info, ou on commence à analyser tes fichiers illégalement constitués et on prévient les concernés que tu refourgues tout aussi illégalement leurs données personnelles.

Car oui… tu vas avoir du mal à nous faire gober que ce genre de mails est récolté sur optin :

sgcomdummy

Twitter Facebook Google Plus email


20 thoughts on “SGCommunications : le guignol du mass mailing”

  1. Des fois, je me dis que Bluetouff doit parfois VRAIMENT se faire chier chez lui pour nous sortir des trucs pareil o_O

    Attention, c’est très intéressant, mais faut avoir la foi (ou les boules) pour aller zieuter un site de mass mailing et aller le décortiquer pour voir ce qui va pas droit.

  2. Bonsoir,
    moi, je pense qu’il faudrait que les *@huissier-justice.fr s’intéressent à cette liste…
    de même que les *@culture.gouv.fr

    enfin, surtout les huissiers. Ding dong, on vient constater que chez vous, il y a nos adresses sans notre accord :)

    1. Maintenant, vu qu’ils sont au Maroc, c’est peut être légal chez eux la collecte avec des harvesters et des petites mains… ;)

      Mais bon j’avoue le « nous luttons activemen »t, ça fait un peu gros.. ou alors ils lutent contre les _autres_ spammers pour choper une plus grosse part du gâteau ? :)

  3. Ils donnent même l’origine de leurs fichier, sur la page :
    http://www.sgcommunications.net/recherche-mot-cles/

    « Nous collectons les e-mails via notre logiciel. Une fois le mot-clé choisi, il va l’écrire sur les principaux moteurs de recherche. Il va ensuite ouvrir chaque site internet où le mot-clé choisi figure. Chaque page sera ouverte et les adresses mails seront collectées grâce aux signes @. »

    Ca tombe bien, je cherchais justement des mail parfaitement qualifiés !

  4. Merci de taper sur ce genre de pratiques.

    Et merci aussi de nous faire rire autant ! Sur la page pour l’annonce :

    « La mission :
    Très répétitif au commencement, il s’agit d’effectuer de nombreux copier-coller.
    (…)
    Pour ce poste, nous serions plus tentés par une informaticienne cependant, votre volonté et motivation feront la différence.
    (…)
    Un salaire motivant suivant vos capacités d’exécution. Dans un premier temps nous vous paierons chaque soir, ensuite chaque semaine jusqu’à vous proposer un salaire mensuel déclaré. »
    ( détails : http://www.sgcommunications.net/informaticien/ )

  5. Et en plus ils utilisent un administrateur… « admin » ! Un petit test de récupération sur cet identifiant vous le confirmera .-) Avec les attaques brute force de ces dernières semaines, elles vont finir par se faire la malle leurs données « confidentielles » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *