Sarkozy aux indignés : cassez-vous pauvres cons !

Qui se souvient des lénifiantes déclarations du président de la république sur les peuples arabes et leur juste lutte pour plus de liberté, plus de démocratie ? Le 31 août, lors de la conférence des
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

9 thoughts on “Sarkozy aux indignés : cassez-vous pauvres cons !”

  1. Le mouvement des « indignés » peut être compris comme une préfiguration de l’explosion de la misère en Espagne et au-delà dans l’ensemble du monde occidental.Une pauvreté et une misère qui s’expriment dans un mouvement encore bon enfant,conciliant,gentil et souvent a-politique.Jusqu’à présent les pauvres sont bien gentils.Non seulement ça ne mange pas de pain mais en plus ça ne gêne personne ou presque.Pourvu que ça dure ou que ça ne dure pas je n’en sais rien.Ce qui est certain c’est que le déferlement de la pauvreté avec des accents de misère ici et là devrait profondément ébranler et nos sociétés et les certitudes néolibérales de beaucoup.Nous n’en sommes qu’au début des effets de cette PAUVRETE DE MASSE.Comme on devrait en avoir pour 20 ans au moins on va avoir le temps d’y réfléchir et d’en discuter.D’autant plus que toute politique de développement des économies et des sociétés est devenue une quasi hérésie aux yeux de bien des soit-disant experts et autres spécialistes aux conditions de vie généralement enviables.Pour nos dirigeants actuels et leurs disciples fort médiatisés il n’y a toujours pas de problème:on maintient donc le cap!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *