Sarah Palin soutient le petit commerce… des armes

Indirectement, la rhétorique guerrière de Sarah Palin et du Tea Party soutient le petit commerce américain. Après le massacre de Tucson, les ventes de pistolets de la marque Glock, celui utilisé par le tueur, ont explosé, raconte, décomplexé, le propriétaire de deux armureries en Arizona.

D’une part, les Américains craignent que la vente d’armes soit règlementée après un massacre de ce type. D’autre part, explique Greg Wolff, cet armurier, le pistolet Glock en question a fait la preuve de son efficacité dans cette tuerie. Les ventes ont donc tout simplement doublé.

Il faut dire qu’à 499 dollars, ça fait à peu près 83 dollars le mort, sans compter, bien entendu le prix des balles. Pas cher…

Toutes marques confondues, les ventes de pistolets ont fait un bond remarqué par le FBI le 10 janvier par rapport à la même date de l’année dernière :

Handgun sales rose 65 percent to 395 in Ohio; 16 percent to 672 in California; 38 percent to 348 in Illinois; and 33 percent to 206 in New York, the FBI data show. Sales increased nationally about 5 percent, to 7,906 guns.

Il faut bien que le terrorisme verbal serve à quelque chose. A part pousser des déséquilibrés à tirer dans la foule.

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *