Saga High Frequency Trading : we rule your Babylon

Ce matin, au Bar des Amis, Paulo commentait les primaires socialistes, la crise de la dette souveraine, le délire des financiers, et les moyens pour régler tout ça d’un coup d’un seul. Pour lui, la
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

5 thoughts on “Saga High Frequency Trading : we rule your Babylon”

  1. « Les paradis fiscaux existeront toujours. Virtuels ou réels, ils sont là pour le reste de l’éternité. L’agité de l’Elysée peut toujours taper de ses petits poings sur la table, c’est sans issue. »
    Je ne sais pas sur quoi il frappe, mais sûrement pas sur son entourage immédiat de copains, tant sur le plan professionnel que privé. D’ailleurs on commence à traiter quelques glaces flottantes en justice actuellement, à défaut de s’attaquer aux plus gros icebergs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *