Richard Stallman met les pieds dans la société de la surveillance

Faire une intrusion informatique « in real life », c’est le concept d’une ‘intervention artistique’ à laquelle s’est livré Richard Stallman lundi à Tunis, dans les locaux de Bull/Amesys. Un petit ‘happening’ LULZ imaginé autour d’un barbecue
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Fabrice Epelboin

Ancien directeur de publication de ReadWriteWeb France, cofondateur de plein de trucs, e-guerillero fi Tounes, spécialiste intergalactique de l'infowar, réincaranation de Nostradamus tous les 26 du mois par temps agité à très agité.

37 thoughts on “Richard Stallman met les pieds dans la société de la surveillance”

    1. Ben non, justement, c’est pour ça qu’on l’a montré avant et après :-)
      Quand il descend du taxi, et une fois qu’il est sorti de chez Bull, il te donne l’impression d’être un illuminé ?

      C’est tout sauf un illuminé, après avoir passé une semaine avec lui, je peux t’assurer qu’il est peut être un peu trop génial et trop geeky pour être normal, mais c’est un être humain tout ce qu’il y a de plus sain d’esprit.

      1. J’ai jamais vu de membres de secte faisant du porte à porte, mais la vidéo m’a fait penser directement à ça. Il est vrai qu’un gourou aurait mis sa chasuble et son auréole avant jpense, et le fait que le gars de Bull dise « it’s an honour » crédébilise, bien qu’on puisse dire « c’est ironique ».

        Et est-ce que les journalistes connaissent les personnes impliquées, comme toi et RMS etc ? les comptes twitter mentionnés ? et/ou auraient la curiosité d’aller voir les profils ? On a pas beaucoup entendu parler d’amesys dans la presse papier/radio/tv, RMS et toi êtes connus dans le milieu libriste/geek mais qu’en est-il dans le monde « normal » ?

        Faut traduire l’article en anglais si vous visez les US ? Sous-titrer la vidéo, autant pour les anglophones (qui ne comprennent peut-être pas ce qui est dit en français) que francophones (… anglais) ? J’ai compris à peu près car j’ai déjà entendu parler des histoires mentionnées, mais je ne sais pas si des nouveaux venus comprendraient ? Ou je dois me laver les oreilles, ce qui est possible aussi :P (qui avait un micro dans le tas ? J’entends RMS bcp plus fort que toi)

        Oh shit, désolée pour le pavé.

        1. Ben, en France, non, la presse n’est pas vraiment autorisée à se lâcher sur ce sujet, et la plupart des journalistes ne comrpennent strictement rien à internet et aux technologies. Et c’est pas évident que ça change avec Hollande, parce que jusqu’ici, il a soigneusement évité d’aborder ce sujet, tout comme la presse.

          mais as-tu remarqué que l’on a fait tout ça en anglais ?

          Je ne sais pas si tu le sais, mais rms parle parfaitement le français, il a très largement le niveau pour faire cette intervention en Français, et il a fait deux de ses trois conférences en Tunisie en français.

          Pourtant on a fait tout ça en anglais.

          Bizarre, non ?

          http://reflets.info/bullamesysgate-quand-le-petit-poucet-reflets-se-voit-remercie-par-le-geant-americain/

          Aux US, Stallman est une star, les journalistes savent parfaitement qui il est, et pour le reste, ce ne sont pas des feignants, ils savent utiliser Google ;-)

          1. RMS une star ! Ah carrément, j’aurais jamais parié.

            Nan je savais pas pour le français, j’avais vu qu’il fait des conférences en français mais c’est pas pareil qu’une conversation comme ça.

            D’après ce que tu dis, les journalistes US ont l’air vachement différents des français, moins « soumis » au pouvoir, et sachant utiliser des ordis et y réfléchir :P, c’est cool). Effectivement l’affaire #Amesys a eu un essor grâce au WSJ, donc faut que les US se mêlent de nos affaires pour avoir un public, alors que d’habitude on cherche plutôt à être indépendant d’eux #ironie.

            T’as eu des témoignages de journalistes/rédacteurs disant « ouais on aimerait bien parler de ça mais on peut pas » ou tu déduis ça du silence ambiant ?

          2. En Tunisie, c’est pas pareil, il y a eu plein de journalistes, mais c’est une star là bas aussi, il est très connu. Regarde la vidéo, quand il entre chez Bull, il est surpris de croiser un employé chez Bull qui ne le reconnait pas, et nous aussi on est surpris.

            rms a quand même inventé le logiciel libre, imaginé le copyleft, pondu le concept de Wikipedia, et il parcours le monde depuis 30 ans pour expliquer sa philosophie et son approche des technologies…

            Il y a eu pas mal de journalistes à ses conférences, une journaliste de Libération s’est déplacée à Monastir pour l’écouter, c’est lors de cette conférence que cette vidéo a été projetée en avant première mercredi dernier.

            Pour ce qui est des journalistes en France, honnêtement, sortis des journalistes IT qui pour la plupart n’ont pas vraiment le média qu’il faut pour parler politique, mais qui comprennent les enjeux, les journalistes classiques ne comprennent strictement rien à ces technos, et sont à mille lieux de s’imaginer que ce soit techniquement possible de faire un truc pareil.

            Sincèrement, même des amis journalistes, pas cons du tout et qui comprennent un peu internet, on cessé de me prendre pour un complotiste il y a peu de temps, quand le Wall Street Journal a sorti l’affaire.

    1. J’ai trouvé une lib javascript permettant de sous titrer une vidéo sur une page web. Ya juste besoin d’inclure le fichier js et jquery. Faut la vidéo en format html5 aussi, me rappelle plus quel navigateur accepte quoi entre ogg/webm/mp4.
      http://libre-ouvert.toile-libre.org/?article53/sous-titrer-a-posteriori-des-videos-sur-le-web-en-attendant-la-balise-track-de-html5
      http://v2v.cc/~j/jquery.srt/
      J’ai testé avec une vidéo ogg et un srt, ça marche bien.
      http://tuxetastuces.tk/share/amesys/opbull.html

  1. Marrant ! Je l’ai vu à marseille le coup de saint ignacius il le fait à tout les coup mais chez bull encore plus sympa. Par contre être sur youtube, va pas trop apprécié RMS… Vous avez pas fait une video en ogg et visible avec lecteur libre au format non privateur ;) ?

  2. Ça me fait quand même de la peine pour le gars qui a l’air vraiment très sympathique et plein de bonne volonté mais qui ne peut pas se permettre de communiquer sur Eagle. D’autant plus qu’il doit être, comme beaucoup, au courant de toute cette affaire, et pas assez naïf pour croire au complot.
    J’espère pour lui qu’il ne se fera pas trop taper sur les doigts par la direction ;)

    Menfin, bonne idée, peut-être pas assez aboutie : ça aurait été plus intéressant de tomber sur quelqu’un de plus « haut placé » et qui aurait pu vous poser des arguments contre…

    1. Je te garanti que si Imed Chihi a le moindre problème, je fais une lettre ouverte à Jean Luc Mélenchon dont le commence à connaitre l’équipe de campagne et à François Bayrou que je connais personnellement, ainsi bien sûr qu’à Hollande qui fait tout pour faire semblant de ne pas être au courant de l’affaire des écoutes globales.

      Le climat social chez Amesys est déjà détestable, je peux aussi foutre la merde auprès de leurs syndicats, mais là, je manque de contacts. Ou pas. Après tout, la probabilité que des personnes de la CFDT d’Amesys nous lisent en ce moment est de l’ordre de 100%. Contactez nous, on a des trucs à vous dire les gars. Comme le dit rms : « We can show you things that you need to know ».

    2. « Menfin, bonne idée, peut-être pas assez aboutie : ça aurait été plus intéressant de tomber sur quelqu’un de plus « haut placé » et qui aurait pu vous poser des arguments contre… »

      Ceci est l’épisode 1 saison 1 de l’OpBull, réécoute les dialogues : « We’re heading to the next level ».

      Cette vidéo est truffée d’indices en tout genres.

    3. en effet, l’interlocuteur parait vraiment sympa et comprehensif.

      ayant des amis chez monsanto, je peux affirmer qu’en tant qu’etres humains ils sont a mille lieux de l’image de la multinationale en elle-meme et ils font de leur mieux pour ameliorer les choses de l’interieur, mais quelques soient leur niveau (qui est loin d’etre negligeable), ils ne restent que des pions limités par les directives de bien au dessus :-(

  3. Je suis très intéressé par le sujet, mais je dois dire que je n’ai compris l’objectif de la vidéo :
    Vous avez amené RMS chez Bull pour…faire quoi ?
    Pour parler avec eux ?
    (ce sont des questions sincères que je pose…c’est pas ironique)

    Je ne comprends pas quelles peuvent-être les conclusions/enseignements à retirer de la vidéo…

    1. Vous avez amené RMS chez Bull pour…faire quoi ?

      1) Pour les mettre face à leurs responsabilité face à quelqu’un d’incontestable et d’incontesté sur le plan ethique.

      2) For the LULZ

  4. Un grand merci pour cette video, si il y a bien quelqu’un sur cette planète qui a la légitimité absolu pour remettre en place ces crapules c’est bien Richard Stallman.

    Gros GG reflets

    Pour ceux qui souhaitent en savoir un peut plus sur Mr Stallman, ces idées, son combat.

    Conférence sur le logiciel libre : http://ppfr.it/7qc
    Le danger des brevets logiciels : http://ppfr.it/7qd
    Biographie [pdf] : http://ppfr.it/7qe
    Autres liens :
    http://stallman.org
    http://www.gnu.org
    http://fsffrance.org

    A partager sans modération !

  5. Intéressant de voir l’employé de Bull, fort sympathique, se retrouver coincé entre le vent de liberté qui souffle sur la société tunisienne (et qu’il souhaite visiblement renforcer) et la hiérarchie toujours intacte du monde de l’entreprise…

  6. reste à savoir
    ce que peut donner la diffusion de cette vidéo
    comment « bull » en france va naviguer ?!?
    avez-vous vu le contre feu que « bull » va mettre en place ?
    le service comm’ a-t’il fait circuler un communiqué ?

    bref c’est ultra simple, encore faut-il avoir l’homme « auré-olé » sous l’objectif !
    la messe est dite « bull éclaté »
    à qui le tour !


    aller* quelle époque
    jf le scour, 2012
    *je sais, je sais, je revendique

  7. Wow, ça me donnerait limite envie de rendre une petite visite ici :

    http://g.co/maps/s8pkp

    Oui, j’ai récemment découvert que juste à côté de chez moi, ya des locaux de Bull…

    Ca donnerait limite envie d’aller là-bas pour un entretien d’embauche et les pousser un peu sur ces choses là…
    Bon, j’ai pas encore les diplômes nécessaires, m’enfin…

    1. Et je pense que vous n’imaginez pas ma gueule quand je suis passé devant en bagnole et que j’ai vu un panneau avec le logo « Bull ».
      J’me suis arrêté dix mètres plus loin. J’ai enclenché la marche arrière à balles. J’me suis arrêté devant.

      Et j’étais en mode :

      et

          1. D’un autre côté, j’ai pas envie de dire que ça sert à rien, mais choisir au pif un site de Bull en France (y en a un peu partout) pour faire une visite… ça sert pas à grand chose.

            Si vous voulez vraiment vous « faire entendre », vaut mieux viser le site des Clayes-sous-Bois. Massy, vous n’y trouverez pas grand monde pour vous écouter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *