#rev11 : Espagne (en cours) – France : (loading)

L’Espagne, qui se réveille ces jours-ci, à la grande surprise de certains, a semble-t-il donné des idées aux Français. Ce soir, quelques précurseurs tenteront d’établir un camp à la Bastille à partir de 19 heures. Dans le sillage de ce qui se passe Puerta del Sol.

Reflets.info est curieux de savoir quelle sera la réaction des forces de l’ordre face à un campement de ce genre qui ne ressemble en rien à une manifestation classique…

Comme en son temps place Tahrir, vous pouvez suivre ce qui se passe Puerta del Sol via cette caméra :

Free Videos by Ustream.TV

Pour la réunion ce soir à la Bastille, cela semble se mettre en place par ici, sur Facebook.

Ce site tente de dresser une cartographie (c’est du journalisme augmenté) des camps de ce type dans le monde.

Voici une Webcam pointée sur la place de la Bastille

 

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

11 thoughts on “#rev11 : Espagne (en cours) – France : (loading)”

  1. Bon ou vais je trouver tout les produits présentés sur la vidéo de ce site? Du lait, du lait bio, un véhicule à 3 roues, un produit pour les chiottes et un autre pour des lave-vaisselle…et en plus je ne comprend pas l’espagnol …vivement la suite en France…

  2. Oh les facebookiens! Vous vous plaignez de l’élite qui méprise le peuple mais vous agissez exactement de la même façon avec votre Facebook.

    On ne veut pas s’inscrire sur ce truc, parce qu’on ne l’aime pas. Mais on veut vous rejoindre pour la « frenchrevolution ». C’est possible, ou c’est trop demander???????

    (Commence à me saouler la schizophrénie des gens qui cliquent pour être enfermés et manifestent pour être libres)

  3. Je rejoins Grunt dans sa saillie sur Facebook.

    Cependant, #revolutionfrancaise (à la limite, sacrifions la cédille sur l’autel de l’encodage 8 bits) me semblerait plus adapté et de meilleur goût.

    Si on commence à discuter des libellés, on n’est pas sortis de l’inn.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *