Passer la droite décomplexée par les urnes (1)

Pourquoi une nouvelle chronique électorale ? Il peut sembler, de prime abord, que le marché est déjà saturé. Impossible d’allumer sa télé sans tomber sur un plateau de politologues prêts à discuter, des heures durant, autour
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

1 thought on “Passer la droite décomplexée par les urnes (1)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *