Oussama ben Geronimo

Mais où diable vont-ils chercher tout ça ? Le nom de code de l’opération visant à assassiner Oussama ben Laden a été baptisée « Geronimo », le surnom du fameux guerrier Apache. Et lorsque Oussama Ben Laden a été tué, les forces spéciales ont simplement dit que Geronimo était mort. Geronimo, le vrai, est un symbole de la résistance des Apaches contre les exactions commises par les Américains blancs contre les Amérindiens. Dès lors, le choix de son surnom pour désigner Oussama ben Laden est pour le moins incongru. En même temps, ce ne sera pas seule incongruité de cette histoire.

Comme nous le disions hier, la démocratie ne sort pas renforcée de cette action. Pas plus qu’elle ne l’était par la légalisation de la torture, l’enfermement pour une période indéfinie et sans procès dans une prison coupée du monde, les enlèvements, la multiplication des lois liberticides, on en passe. Généralement, les démocraties trainent les terroristes devant des tribunaux. Elles n’envoient pas des tueurs dans des pays étrangers pour leur coller une balle dans la tête. On ne parle pas des femmes et enfants qui semblaient présents dans cette maison et dont on ne sait pas grand chose.

Oussama ben Geronimo est donc mort. Du coup, comme ça, à première vue, celui qui était la cause de la « guerre globale contre le terrorisme » a disparu. Il est donc maintenant possible de rappeler très vite les militaires officiels et officieux qui imposent la démocratie en Irak et en Afghanistan à coup de bombes et de mitrailleuses lourdes.

Ah… Oui, mais non. A peine les dirigeants de la planètes avaient-ils dansé la carmagnole autour de la dépouille du grand méchant loup, qu’ils se reprenaient, comme surpris par ce qu’impliquaient leurs propos. C’est une grande victoire sur le terrorisme, disaient-ils. Du coup ? C’est fini ? On va pouvoir abroger le Patriot Act ? Sortir de Vigipirate (6 ans de période rouge quand même), etc. ? Ben non. Les voilà qui ajoutent prestement : « mais rien n’est gagné ». Ouf. On est rassurés, la guerre continue. C’est tant mieux parce que la guerre, c’est un peu comme les marchés financiers, là où quelqu’un a perdu, il y en a qui gagnent. Explication : avec près de 1200 milliards de dollars dépensés pour les guerres en Afghanistan et en Irak, il y a des industries qui s’en sont mis plein les fouilles. Ceux qui ont perdu, sont bien entendu en premier lieu les 150.000 civils irakiens morts depuis 2003 et le nombre visiblement indéterminé(nable?) des morts civils en Afhanistan. Mais aussi l’occident et son concept de démocratie qui a évolué pour devenir… autre chose.

D’ailleurs, jusqu’à il y a peu, les présidents successifs signaient des « executive orders » interdisant aux services d’aller assassiner des gens selon leur bon vouloir. Un truc que l’on appelle aussi des exécutions extrajudiciaires et que l’on rencontre normalement plutôt dans les dictatures. Bref. Voilà ce que dit l’Executive Order 12333 (pour ceux qui n’ont pas suivi le lien):

No person employed by or acting on behalf of the United States Government shall engage in, or conspire to engage in, assassination.

Oui, bon, ça c’était avant que les terroristes nous obligent à faire comme eux.

Relisez trois fois la phrase ci-dessus. Si rien ne vous choque, relisez ça.

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).


15 thoughts on “Oussama ben Geronimo”

      1. J’ai fait le total pour vous : ça fait 250 milliards de dollars par an pour résoudre les 20 plus grands problèmes mondiaux.
        En 2010 on a dépassé les 1000 milliards de dollars par an de dépenses militaires mondiales.

  1. « Le nom de code de l’opération visant à assassiner »
    Citation needed.
    Merci d’argumenter le fait que ce soit l’assasinat qui était au départ visé. Je n’ai rien vu la dessus, et ce n’est pas l’intention originale des américains, selon leurs dires, et merci de ne pas botter en touche non plus.
    À part du FUD, je ne vois rien.

    1. Je sais que je ne vais pas vous convaincre, mais je vais tout de même vous répondre :

      http://www.europe1.fr/International/Ben-Laden-les-details-de-l-operation-523733/

      Ils sont 24 hommes à débarquer à partir d’hélicoptères Black Hawk. Les ordres sont les suivants : capturer Ben Laden vivant s’il accepte de se rendre. Le cas échéant, ne pas hésiter à ouvrir le feu. « Les troupes américaines ne cherchent pas à tuer s’il existe un moyen d’obtenir d’une reddition conforme aux règles d’engagement militaires. Cela dit, je pense que l’idée était largement partagée que cela allait se terminer par une mort », a précisé un responsable américain.

      AP :
      http://www.google.com/hostednews/canadianpress/article/ALeqM5hgJHIfXnfIoHT0cegbkd2VcpMkuA?docId=6745276

      Mais le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, a expliqué que Ben Laden n’était pas armé, ajoutant qu’il n’y a pas besoin d’être muni d’une arme pour résister. Ben Laden a été tué par balle à la tête et à la poitrine lors de l’assaut. Une de ses femmes qui se trouvait dans la pièce avec lui a tenté de se ruer sur les membres du commando et a été blessée d’une balle dans la jambe, a ajouté Jay Carney.

      Déduisons ensemble:

      Le comando avait ordre de le prendre vivant s’il se défendait. Il ne s’est pas défendu mais il a quand même été tué. Quelle conclusions pouvons-nous en tirer ?

  2. « Le comando avait ordre de le prendre vivant s’il se défendait. »
    Non, justement, c’est l’inverse, l’ordre était de le prendre vivant si il ne se défendait pas, tu te contredis dans le même message :
    « Les ordres sont les suivants : capturer Ben Laden vivant s’il accepte de se rendre. ».
    Ensuite, il est dit :
    « Arrivés sur site, les soldats américains échangent des tirs avec les occupants de la villa.»
    http://www.europe1.fr/International/Ben-Laden-les-details-de-l-operation-523733/

    J’appelle cela de la résistance, et Ben Laden a surement été tué dans le feu de l’action, je ne peux l’affirmer cependant, c’est une hypothèse, comme la tienne.
    Mais moi, contrairement à toi, je n’affirme pas que c’est la vérité, comme tu le fait.

    Faire passer une hypothèse pour vérité, j’appelle ça du mensonge.
    Au fait, toujours pas de réponse sur l’utilisation du mot assassinat sans preuves, là-bas non plus. Le jour ou il y aura des preuves, ça m’ira, pendant ce temps, merci de modérer vos propos douteux.

  3. « Le comando avait ordre de le prendre vivant s’il se défendait. »
    Non, justement, c’est l’inverse, l’ordre était de le prendre vivant si il ne se défendait pas

    En effet. J’ai fait une erreur en tapant trop vite sur mon clavier. corrigez là et relisez lentement les deux passages. Si vous ne comprenez pas, je ne peux rien pour vous. Pour ce qui est de modérer mes propos : je les trouve très modérés. En outre, petit rappel : rien ne vous force à me lire. Deuxième précision : je suis ici chez moi, dans mon salon. J’y tiens donc les propos que je veux.

    Bonne soirée.

  4. @Reventlov

    Vous pouvez ne pas être d’accord avec moi. Mais il semble tout de même qu’après l’euphorie des premiers jours, quelques questions commencent à apparaître dans la presse classique :

    Bin Laden not armed during assault: White House
    http://www.reuters.com/article/2011/05/03/us-binladen-shootout-idUSTRE7425U020110503

    Le degré de résistance d’un homme non armé est assez faible face à des commandos de ce type. Notez que les groupes de ce genre en France sont connus pour parvenir à désarmer ou se saisir de forcenés sans les tuer.

    Should bin Laden have been captured and tried?
    http://www.reuters.com/article/2011/05/03/us-binladen-europe-justice-idUSTRE74264E20110503

    Shep Smith: Anybody Talking About The Fact That The Bin Laden Operation Is Illegal?
    http://www.mediaite.com/tv/shep-smith-is-everyone-staying-silent-about-the-fact-that-the-bin-laden-operation-was-illegal/

    (OK, c’est Fox News…)

    Osama bin Laden: US responds to questions about killing’s legality

    http://www.guardian.co.uk/world/2011/may/03/osama-bin-laden-killing-legality

    Bonne lecture.

  5. cela ne choque personne que justement il « a été tuer puis jeter à la mer » ca ressemble a un mensonge d’un enfant de 5 ans,comme ça plus de preuve ,elle est pas belle la vie :Je pense plutôt que OBL est mort depuis belle lurette et que le gars qu’il ont tuer n’est pas OBL ;et comme l’a souligner kitetoa : les alertes sont toujours aux maximums ,les gens sont devenus tellement lobotomisés que même quand on leur présente des choses fantasmagorique ,ils ne réagissent plus.leur seules réponses : <>…….dormez tranquille ils s’occupent de tout

    http://www.voltairenet.org/article169714.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *