Occupy London : pas pareil…

Le campement des indignés de Londres, en plein cœur de la City, place St Paul, n’est pas celui de la Défense avec ses 10 tentes. En plus ils y sont depuis plus d’un mois, leurs
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

12 thoughts on “Occupy London : pas pareil…”

    1. Les Français sont des cons, c’est pas nouveau… un franco-SUISSE! Allez les gars réélisé le nabot fou furieux pour 5 nouvelles années… histoire que le populo comprennen enfin à qui il à faire… visiblement, il a pas bien compris que le Président des riches, c’est pas seulement une formule…

    1. Cet article établit des faits : il décrit ce qu’il se passe à Londres. Il n’a pas vocation à ridiculiser des « militants » ou à en soutenir d’autres, il fait un état des lieux de l’occupation de Londres. S’il ironise sur le campement français comparé à celui de Londres, c’est parce que nous sommes en France, et qu’en étant réaliste, Occupons la Défense ne prend pas. Si des militants sont mécontents, ils peuvent se dire que la mise en avant de ce qu’il se passe à Londres est au contraire une source d’inspiration ? Ce qui est étonnant c’est qu’un article sur #occupylsx amène des commentaires qui s’indignent d’une ridiculisation du mouvement français. Nombrilistes et convaincus que la mollesse du mouvement vient des autres, les indignés français ? Vous pourriez aussi considérer que cet article est une mise en avant du mouvement, non ? C’est mieux que de ne pas en parler et faire comme s’il ne se passait rien…mais bon, on sait bien qu’en France rien ne trouve jamais grâce aux yeux des « militants ». Vous préféreriez un billet-pub sur le « super mouvement des indignés français » qui est en train de remplir le parvis de la Défense de milliers de personnes surchaufféeset organisatrices de plein de manifs anti-gouvernementales ? Le ridicule ne tue plus, mais pour le coup, heureusement…

    2. Le chapeau et le titre de l’article suggèrent que l’article parle du mouvement français pour le comparer au mouvement anglais.
      Or il n’en est rien, l’article parlant exclusivement du mouvement londonien.

      L’article n’est pas insultant mais tourne en ridicule les initiatives en France : les « 10 tentes », le slogan « ça suffit, on est pas contents, c’est pas bien », la durée de l’action en France sont des faits peu exacts qui ridiculisent le mouvement français.

      Ceux qui squattent la Bastille depuis mai et sont à chaque fois brutalement réprimés pourraient en effet être dégoutés par de tels remarques, on le comprend, mais je ne vois pas de raison de se sentir insulter.

  1. À force de taper sur les indignés français et de les ridiculiser, vous arriverez au résultat escompté : principe de la prophétie autoréalisatrice.
    Il y a des élections aux Etats-Unis l’année prochaine, cela n’empêche pas le mouvement Occupy Wall Street d’y prospérer – OK, ils n’ont le choix qu’entre Républicains et Démocrates, mais qui, en France, peut sincèrement penser que les choses vont changer avec Hollande ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *