Nicolas Sarkozy annonce un partenariat entre la cyber-police et HBGary

C’est ça qui est bien dans le Cirque Pinder Sarkocirque… Chaque jour qui passe, on pense que le meilleur gag a été sorti par M. Loyal. Et ils se décarcassent… Une ministre des Affairres Etrangères qui se compromet avec un dictateur et ses amis en pleine révolution, qui vient à l’Assemblée nationale lui proposer ses forces anti-émeutes contre des manifestants pacifiques, un président qui annonce une retraite monacale après son élection pour prendre la mesure de la charge présidentielle et qui finit sur le yacht d’un de ses amis milliardaire. Un patron du cirque qui décide de faire nomer son fils à peine sorti de sa période puberté à la tête d’un gâteau énorme, plein de chantilly et brouzoufs (l’EPAD), on en passe.

Mais non, jamais de répit dans ce cirque là.  Le lendemain, le patron en sort une meilleure. Industrie.com nous annonce par exemple aujourd’hui un partnariat entre l’Epita et l’office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC) de la direction centrale de la police judiciaire. Pour ceux qui ont un peu de mémoire, et vu l’histoire de l’Epita, c’est une très bonne blague.

Vous pensez que le sommet a été atteint ? Pas du tout. Demain, Nicolas Sarkozy passera sur TF1 pour annoncer un partenariat entre la DCRI et HBGary.

Quelle créativité ! Nul doute qu’avec ce partenariat, notre fantastique président va nettoyer et civiliser nos Internets (merci du fond du coeur). Fini les pirates, les zombies, les Jean-Kevin Le Boulet et autres nuisibles qui  rendent Internet infréquentable.

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).


6 thoughts on “Nicolas Sarkozy annonce un partenariat entre la cyber-police et HBGary”

  1. on peut savoir les sources de cet évènement futur ? Il était sur tf1 jeudi dernier, y retourner une semaine après passerait assez mal, et je ne trouve nulle part de renseignements sur une future allocution ou une collaboration… tentative de buzz ?

      1. ah pardon je croyais que le site avait pour vocation de traiter des informations de manière engagée, j’ai du oublier de lire la partie « en les inventant au passage si besoin » .. ce qui est ironique quand on lit http://reflets.info/a-propos-2/ . C’est un poil dommage de confondre ainsi journalisme sérieux et news humoristiques inventées, non? Je ne connais surement pas assez bien le site pour juger, mais je ne peux m’empêcher d’être très circonspect vis à vis de votre politique éditoriale.

        1. Promis, la prochaine fois, je signalerai quand il y a une touche d’ironie dans un papier. Vous noterez que cet article était dans « revue de Web ». C’est un peu comme la rubrique « on s’en fout », c’est moins sérieux que le reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *