Nicolas S : la stratégie du rejet (analyse de la présidentielle)

(C’est un filou, il est très fort, il pourrait tous nous enchaîner, comme Sauron avec l’anneau unique, mouhahahahahaha !)

Allez, c’est parti, bel et bien obligé de parler de lui. Le non-candidat, le président, celui qui sillonne la France, le monde, l’univers connu et inconnu dans son gros n’avion à 180 patates parce qu’il était jaloux de celui de Barak. Comment va-t-il faire pour la gagner cette présidentielle, hein ? Il est plus trop aimé le pauvre, il a un bilan désastreux, tant pour la droite-qui-se-tient-correctement que pour la gôche, et en plus il a des grosses casseroles aux fesses…

Pourtant, on peut penser qu’il a ses chances. What ? But how is it possible ?

La stratégie de l’Elysée pourrait bien être celle qui va vous être dévoilée dans les lignes qui suivent. Une stratégie purement électoraliste, basée sur un peu de statistiques et une grosse pointe de cynisme. Mais ça, on s’en doutait.

Voilà l’affaire : Marine est à 20, 21%. Elle est moins « corrigée » que ne l’était son père à qui on accordait entre 6 et 7% de plus que ce que les sondés répondaient réellement. Normal, tout le monde n’aimait pas avouer vouloir voter pour le borgne. Avec sa fille altermondialiste, limite coco, ce n’est plus nécessaire : on la redresse de 2 ou 3 points, mais pas plus. Sauf qu’on ne sait pas réellement à combien elle est d’intentions de vote. Peut être bien plus que ces 20% actuels. Genre 24 ou 25%. Parce que malgré ce que les sondeurs croient, dire qu’on vote FN, même avec « Marine la copine », c’est pas toujours évident. Le Sauron de l’Elysée, il plafonne aussi dans ces eaux là, 24, 25%. Et puis une partie de l’électorat ment aux sondeurs. Une autre partie est indécise. Une autre va changer d’avis au dernier moment. Et là où ça devient intéressant, c’est quand on réfléchit à la meilleure configuration pour l’homme aux talonnettes. C’est celle où il affronte Marine au second tour : seule chance pour lui de l’emporter. Dans tous les autres cas de figure il perd. C’est mathématique.

Alors, la meilleur chose qu’il puisse lui arriver au Sauron, c’est que Marine gagne des points. Pour qu’elle accède au second tour, contre lui. Mais comment faire pour qu’elle les gagne ces p***** de points ? En devenant lui-même encore plus impopulaire, en en rajoutant des couches, avec des réformes encore plus injustes, en allant jusqu’au bout d’une politique tellement dégueulasse pour les classes moyennes et populaires que même les centre droite-gauche, indécis, abstentionnistes compulsifs et autres voteurs-blanc n’en puissent plus et se décident à aller voter pour « l’altermondialisme de droite ». Voter pour la blonde Marine, symbole d’espérance d’une France qui redeviendrait enfin le fleuron industriel que les trente glorieuses avaient consacrée. Une France propre, fière et conquérante qui nettoierait un peu tout, jusqu’à l’oligarchie !

Parce que si Marine gagne des points (ce qui paraît certain), dans le même temps Hollande va en perdre (il est trop haut, sa campagne est à peine commencée, il n’a pas encore fait de grosses bourdes). Et puis les voix vont se disperser, et au final, la stratégie du « petit » pourrait fonctionner.

Nicolas S. doit se rendre encore plus impopulaire qu’il n’est. Et vous allez voir qu’il ne lancera pas grand chose comme programme, et le plus tard possible. Le but pour lui est que Marine grossisse, grossisse, et que son impopularité à lui, Nicolas, soit tellement importante, le rejet si grand, que plein de Français exaspérés se ruent avec un billet « fille du borgne » au premier tour.

Parce qu’au deuxième tour, contre la Marine, il appellera à un « sursaut républicain », les yeux mouillés, la lèvre tremblante (mais avec une trique énorme dans le calebar) : nous nous serons alors fait bananer, mais alors, dans toutes les largeurs. L’équipe de la droite populaire, ces frontistes déguisés en gentils républicains d’une droite conservatrice-juste-un-peu-plus-sécuritaire feront alors la loi.

Il sera alors temps de réfléchir à comment résister psychologiquement aux 5 longues années à venir. Le règne de Nicolas S. II, hyper-président hyper hyper décomplexé, lui permettra de finir ce qu’il a commencé : détruire le peu de cohésion qu’il nous reste, enfermer tout un chacun dans sa peur de l’autre, donner les pleins pouvoir de façon massive aux « amis du Fouquet’s » et autres branquignoles de la haute finance, des multinationales, de la mafia politico-économique qui ne connaît ni la crise, ni les frontière. Sauron avec l’anneau, quoi.

Mais bon, c’est une stratégie, hein. Pas sûr qu’elle marche non plus. Et puis après tout, les autres n’ont qu’à s’activer un peu et résister aux nombreuses tentations de faire l’unanimité. A vouloir contenter tout le monde…courir plusieurs lièvres à la fois…vouloir la chèvre et le chou…

Enfin, vous connaissez la chanson.

La compagnie de l’anneau est-elle en marche ou bien ses membres ont-ils décidé d’aller se bourrer la gueule dans un bar à putes de Washington ?

Twitter Facebook Google Plus email

27 thoughts on “Nicolas S : la stratégie du rejet (analyse de la présidentielle)”

  1. « Parce que si Marine gagne des points, Hollande va en perdre… »

    Sauf que 1)il n’y a pas de transfert de voies entre FH et MLP, et 2), si nazibus perd des voies, c’est lui qui n’est pas au second tour.

    En clair, stratégie impossible.

      1. Certes, mais pourquoi a-t-il décidé de lancer les réformes les plus impopulaires qui soient à 3 mois du premier tour ? Quel est le candidat qui gagne le plus de voix sur le mécontentement ? A-t-il d’autres issues sachant qu’il sait être grillé contre un FH, mais a une chance contre MLP ? C’est à mon sens une idée pas si stupide que cela : sachant que les boys de l’UMP préparent les SCUD pour François qui va morfler…et perdre des électeurs…

    1. C’est bien plus simple : d’une part Sarko fait campagne à nos frais , tous ses déplacements c’est nous qui les payons .. ça c’est bien de lui !
      Puis Le Pen a bien plus e 20% et ça fait peur à tous , sauf qu’elle n’a guère de pouvoir ailleurs entre autre dans les assemblées . Chacun joue sur l’affrontement avec elle au 2ème tour .
      Hollande va baisser mais pas trop car les gens veulent « voter utile » contre Sarko .
      Bayrou ne va pas trop monter . Mélanchon va encore monter un peu mais pas trop .
      il est fort probable que la lutte soit entre Hollande et Le Pen … et pas sûr du tout que Hollande gagne le combat car les voix de Sarko se reporteront sur Le Pen .
      Et « ils » s’en fichent un peu car Le Pen n’a pas de pouvoir d’action . Qui garde toutes les rennes du pays ?

  2. Tsss tssss tssss : la conséquence n’est pas là : le « si » n’est pas conditionnel : « dans le même temps » aurais-je dû dire. Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est la part des indécis, de ceux qui n’iront pas voter tout en annonçant voter Hollande ou autre, les abstentionnistes qui vont finir par aller voter contestataire… Tiens je corrige même ma phrase. Soyons explicite.

  3. J’ai loupé un épisode? Ça y est, Sarkozy est candidat? Et Marine? Elle a eu ses 500 signatures? C’est un peu tôt pour sortir ce genre d’article tant qu’on ne sait pas qui est candidat et qui ne l’est pas. Concernant Marine, c’estait déjà le cas avec son père : ça va être le bordel pur qu’elle ai ses 500 signatures, mais elle les aura.
    Concernant sarkozy, il n’ a pour l’instant pas dit qu’il était candidat. Oui ça serait plus qu’étonnant, et ça laisserait un vide énorme, mais je n’ai pas l’impression qu’il se comporte comme un candidat (ou plutot comme quelqu’un qui a l’intention de se présenter). Ou alors ça serait justement ça sa campagne : je ne fais pas campagne car la situation actuelle fais que je ne peux pas me le permettre (histoire de dire que la fonction présidentielle n’est pas une chose facile, que lui sait ce que c’est toussa toussa…).
    Enfin, il me semble qu’un candidat n’est pas dans l’équation alors qu’il le devrait : Bayrou. Oui il n’est pas très élevé dans les sondages, mais il progresse gentillement. Comme en 2007 où il a créé la surprise. Et maintenant, il ne se gêne pas pour rappeler aux gens que en 2007 il était le seul à s’inquiéter du problème des retraites et de la dette… Deux choses en sa faveur!
    Article intéressant comme souvent, un peu spéculatif, ça change.

  4. Yo
    Bonne analyse je trouve mais attention si Sarkozy se fait détester pas sur que sa profite au FN mais plutot au PS..
    Enfin bon tfasson UMPS c’est la même (oupresque)
    Derrière y’a Marine
    Pas très encourageant comme futur tout ça :D

  5. Et, oh, les gars, c’est spéculatif de toute manière, hein !
    Le Bayrou, il arrive. Pas certain qu’il fasse une grande différence, enfin si, pour Sauron qui va y perdre, justement. Mais Nicolas S. est en campagne, sans le dire, mais il l’est. Marine, le coup des 500 signatures, on connaît. Son père l’a fait quasi tout le temps. Donc, là dessus, je ne spécule pas des masses. A moins que les aliens ne viennent changer le cours des choses ? Naaaan, c’est pas encore le 21 décembre ;-)

  6. Ce qui me dérange d’abord cest la relative fiabilité des sondages. Pas à cause de la qualité des réponses : je ne sais pas comment on fait un sondage quand autant de personnes ont unel ligne téléphonique en liste rouge (avec connexion internet). Ce qui met en question la représsentativité des échantillons basée sur sur les recensement de l’INSEE qui se font au rabais depuis quelqes années.
    On peut faire dire n’importe quoi à partir de n’importe quoi. Alors la fiabilté des résultats, sans tenir compte des magouilles éventuellement probables…on peut légitimement accepter que les sondages sont une vaste manipulation.

    1. 210 vues. Un truc tellement minable et caricatural que même le Yorkshire de ma tante détourne le regard. En plus ça date d’octobre 2010. Depuis, il y a eu quelques trucs qui se sont passés : vous avez suivi sur Reflets les articles sur la crise toussa ?

      1. Ce n’était pas le propos…

        Depuis fin 2010 il y a eu une révolution, on est tous sauvés !

        J’ai lu et je continue quand même à lire les articles pour croiser des sources, certains sont intéressants d’autres complètement à coté de la plaque (je ne parle pas des question liées au numérique qui sont de qualité) comme sur la finance en ce qui vous concerne mais d’autres nombreuses sources sont bien plus pertinentes (CADTM, Lordon, et pas mal de sites)
        Quand aux questions sur la Libye, Reflets.info est complètement tombé dans le panneau, de vrais idiots utiles du système avec le CNT…
        Je suis sûr que pour les suivants, la Syrie et l’Iran ce sera pareil !

  7. ‘soir,

    La campagne de la fille du borgne peut aussi parasiter la campagne du teckel à poils durs, et lui bouffer la laine sur le dos.
    Du coup, il n’est pas certain que l’UMP facilite l’obtention des 500 signatures pour le FN.

  8. Bonsoir, Je me permets de réagir à votre analyse brillantissime (comme d’ailleurs l’est Reflets que je lis et fais lire le plus régulièrement possible… oui! merci les gars et les filles !) seulement vous oubliez tout de même que 49 % de la population en France, n’a pas voté pour Sauron il y a cinq ans… Personnellement j’ai du mal à imaginer que ces 49% là, -dont je suis- passent au Fn…ou subitement prient UMP et ses saints !!!! Les forces vives , à gauche , (en dehors des flamby du PS) ça existe encore !! et plutôt deux fois qu’une ! Alors, vu l’état moribond du Mordor et de son système… et donc la férocité démultipliée des malades, acro au fric, de son pouvoir, je pense que l’on peut espérer… il n’y a pas que des bars à putes sur le chemin…!

  9. Vous me parlez du deuxième tour…je parle du premier.
    Bayrou monte doucement, il va arriver à 17% comme en 2007, et donc syphonner pas mal de voix à FH. Mécaniquement le candidat social démocrate va baisser, genre 22 ou 23, Marine peut le doubler au premier tour. Et Sauron, lui, il va conserver ses 24% parce que c’est un électorat stable, la droite-fric et une partie de la droite presque FN qui préfère la copie à l’original, trop populo et trop caricaturale. Nous parlons bien entendu des voix exprimées. Comme l’abstention et le vote blanc comptent pour du beurre…

    Quant aux bars à pute, il y en a pas mal sur la route, rappelez vous le Sofitel :-)

  10. « ..dans son gros n’avion à 180 patates parce qu’il était jaloux de celui de Barak.  »

    à l’époque du gros n’avion, c’était Bush…
    bon, un empaffé en vaut un autre, par ailleurs.
    Quelle marionnette, ce Barack !

  11. Perso , si il s’avère qu’au second tour, il y ai Marine contre Sarko, je suis très, très loin d’être certain que ce soit le 2ème qui l’emporte haut la main comme l’avais fait Chirac en 2002.

    Chirac était peut-être un fraudeur, un entourloupeur, et bien d’autres turpitudes, mais il avait pour lui l’aspect « terroir » et le sentiment du « moins pire » par rapport à un Le Pen honni et excessif en tous domaines.

    Sarko, au contraire, a accumulé une très très grande haine envers sa personne, et sur pratiquement toutes les classes de population, là ou la Marine, justement, joue un jeu habile fait de provocations modérés, évite les grandes envolées lyriques qui était la marque de fabrique de son père, et tente de se construire une image « de bon sens paysan » face à un parvenu dans sa tour d’ivoire de nanti.

    Non, pour moi la situation est *très* différente. Et bien des gens ne voteront PAS pour sarko, sous n’importe quel prétexte, même si il faut voter marine pour cela et descendre dans la rue dès le dimanche soir pour protester contre l’extrême droite au pouvoir.

    Si le nabot était intelligent, il se la jouerais à la Poutine, et laisserais sa place à une marionnette, qui embêterais les français au moment de poser leur bulletin dans l’urne: Marine, ou un autre UMP « modéré » ?

  12. @Obinou Kenobi : si le nabot était intelligent dites-vous ! Mais il l’est, ou du moins un staff de chiens, made in marketing land, pense pour lui…. Croyez-vous qu’il a envie de laisser sa *niche* (avec jeu de mot svp) bien chaude ? Sa « famille  » au grand complet est aux plus hautes places de la société européenne…. les intérêts sont kolossaux… personne n’a idée …. Sauron ne peut pas laisser sa place à un autre des sbires de l’UMP… trop à perdre ! (cf : le pouvoir royal absolu)…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *