Micro-mouvements en Chine

Dès le début des événements en Egypte, la Chine avait banni le nom de ce pays dans les recherches que les internautes pouvaient faire sur Twitter par exemple. Maintenant, le mot « Jasmin » a également disparu
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

2 thoughts on “Micro-mouvements en Chine”

  1. En fait, il semble qu’il y ait très souvent des émeutes en Chine. Mais le gvt se débrouille pour que ça se sache le moins possible (voir structure d’Internet en Chine, censure et enjeux… mais la barrière de la langue aide aussi à l’étouffement de la dissidence). Pierre Haski de Rue89 est une excellente source sur le sujet et le site d’Alain Bertho recense tout ce qui est parvenu jusqu’à nous http://berthoalain.wordpress.com/documents/chine/

  2. @Lohiel: ce que vous appelez « émeutes » en Chine se nomme manifestations en France. Comme il est relaté dans l’article, l’immense majorité des Chinois ne sont pas prêts pour un changement et ce pour plusieurs raisons:

    1°)Beaucoup de Chinois (pas tous) vivent de mieux en mieux, ce qui est normal avec une croissance pareille et même si les retombées sont très loin de concerner toute la population.

    2°) La révolution, ils en sortent juste : guerre civile et révolution culturelle.

    Il faut savoir que la majorité de ce que vous appelez émeutes trouvent leurs causes dans des conflits d’intérêt et non politiques. Les expropriations abusives, la corruption des cadres locaux représentent l’immense majorité de ces oppositions parfois très violentes car la police a en face des payans pour le moins motivés.

    Pour ce qui est de droits de l’homme, il faudra attendre sans doute pas mal de temps, d’autant plus que les Chinois s’en moquent totalement.

    Un article sur ce sujet des droits de l’homme pourrait avoir pour thème l’Inde, mais il est vrai que l’étiquette démocratie permet bien des choses … 35 % de la population en dessous du seuls de pauvreté, 25 % d’analphabètes, cela fait cher le droit de vote.

    Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *