Manuel, tu t’es vu quand tu es de gauche ?

MANUEL VALLS LANCE UN AVERTISSEMENT AUX OUVRIERS EN COLÈRE

Vous n’avez rien compris. Vous pensiez, bande d’imbéciles que lorsque Manuel Valls disait : « Il n’y a pas de place pour la violence, et je lance évidemment un avertissement, la police, elle fait son travail, mais on ne peut pas admettre qu’on cherche à casser l’outil de travail, à briser des mobiliers urbains, qu’on s’attaque à des édifices publics, qu’on lance des boulons sur des policiers » il lançait un avertissement à peine voilé aux salariés en lutte pour la préservation de leur outil de travail ? Pas du tout.

Il voulait juste dire que « le désordre, ce n’est pas une bonne chose » et qu’en tant que ministre de l’intérieur, il se doit « d’assurer l’ordre ».

Vous pensiez que lorsqu’il disait : « On peut essayer de comprendre les raisons qui poussent des hommes et des femmes au désespoir », mais « on ne peut pas casser l’outil de travail« , il stigmatisait les ouvriers destructeurs de leur propre outil de travail, sales luddites, canuts de malheur ! Pas du tout.

Non, non. Manuel est de gauche. La gauche, c’est le changement. On arrête de stigmatiser, dans le désordre et de manière non exhaustive, les Roms, les Arabes, les ouvriers en général, les chômeurs, les ouvriers en colère. Qu’on se le dise, l’époque Sarkozy, c’est fini.

Maintenant, on est pour le métissage, l’universalité, la défense des pauvres, le soutien aux masses en lutte.

Mais dans le respect de l’ordre.

L’ordre établi par les prédécesseurs.

Oh Wait… Mais les prédécesseurs, c’était Sarkozy…

Oui, bon, on choisit pas en même temps. Pas de bol. Si Hollande avait eu comme prédécesseurs des socialistes, tout ça aurait été très différent.

Ou pas…

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

12 thoughts on “Manuel, tu t’es vu quand tu es de gauche ?”

  1. Tout a fait d’accord, il faut arrêter de stigmatiser.

    Ouvriers de tous pays unissez-vous et détruisez votre outil de travail puisque de toute façon vous avez certainement une bonne raison d’être en colère puisque tous les patrons sont des amis de Sarkozy et des voyous qui vous exploitent.

    Et surtout si votre patron ne compte pas ses heures et sacrifie une partie de sa paie pour s’assurer que votre salaire puisse tomber à la fin du mois mais qu’il vous compte un jour de congés en trop par erreur, n’hésitez pas à tout casser !! Le salaud il a certainement des dizaines de comptes planqués en suisse rempli de l’argent qu’il a pris sur votre dos pendant que vous faisiez vos 35 heures et pas une minute de plus.

    Arrêtons donc cette stigmatisation qui consiste à demander aux gens de respecter la loi même s’ils sont en colère.

    Tous les patrons sont voyous qu’on vous dis, CASSEZ TOUT !!

  2. Une idée sur la raison de la non-publication de mon précédent commentaire ?

    Il n’était pas particulièrement insultant ou haineux et reprenais le même ton ironique que vous utilisez dans vos articles. Son seul tort aurait il été de ne pas être en accord avec vos idées et de proposer un point de vue légèrement différent ?

    Pour des gens si prompt à comparer Sarkozy à Pétain je ne peux croire que vous cautionnez ce genre de comportement. :-)

    Sur ce, merci de confirmer que vous ne valez pas mieux que ceux que vous critiquez.

    PS: Vous avez quand même pas mal d’aplomb pour vous offusquer quand wikipedia vous classe dans la catégorie extrême-gauche étant donné que beaucoup de vos articles sont totalement dénués d’objectivité.

    N’empêche que je continuerais à vous lire. C’est quand même assez drôle de vous voir regarder les journalistes de haut et leur donner des leçons en étant à ce point partisans et caricaturaux.

    Et attention, je n’ai aucunement l’intention de vous insulter ou quoi que ce soit. Je trouve que la plupart de vos articles sont de qualité, argumentés et recherchés ce qui manque, en effet, à la très grande majorité des organes de presse qui se contentent de relayer des dépêches.

    Cependant, vous faites à coté des articles tellement risibles où vous faites un espèce de sensationnalisme de gauche comme cet article ci. Où est le fond ? Vous sortez deux phrases et vous dites « bouh bouh y fait rien qu’a dire comme Sarkozy Manuel Valls ». Ca ne fait absolument pas avancer le schmilblik et grâce à ça personne ne vous prend au sérieux.

    Vous voulez faire du journalisme sérieux, commencez par laisser vos convictions politiques au vestiaire.

    Quel est votre objectif avec un tel article ? Cracher bêtement sur Manuel Valls ou essayer de convaincre qu’il a tort ?

    Avec ce genre d’article, vous n’arriverez à convaincre que ceux qui le sont déjà. Les autres passerons gentiment leur chemin en se disant « tiens, encore un communiste frustré qui tient un blog ».

    1. Pourquoi votre commentaire n’était pas publié : parce que pour le premier commentaire, il faut une approbation manuelle.

      « Vous avez quand même pas mal d’aplomb pour vous offusquer quand wikipedia vous classe dans la catégorie extrême-gauche étant donné que beaucoup de vos articles sont totalement dénués d’objectivité.  » –> je traduis: qui ne fait pas preuve d’objectivité est d’extrême gauche. Vous aussi, donc.

      « Ca ne fait absolument pas avancer le schmilblik et grâce à ça personne ne vous prend au sérieux. » –> je suis intéressé par la méthodologie que vous avez suivie pour parvenir à un état de conscience global qui vous permet de savoir ce qui se passe dans la tête des autres. J’aimerais bien parvenir à cela.

      « Vous voulez faire du journalisme sérieux, commencez par laisser vos convictions politiques au vestiaire. » –> avez-vous une idée de nos convictions politiques ? Par quel miracle ? En outre, vous nous classez comme étant d’extrême gauche mais lorsque l’on critique quelqu’un dit de gauche, vous trouvez que c’est mal. J’ai du mal à vous suivre.

      1. « Pourquoi votre commentaire n’était pas publié : parce que pour le premier commentaire, il faut une approbation manuelle. »

        Désolé, en effet c’est mon erreur, j’avais déjà posté plusieurs fois mais en utilisant un autre adresse mail. Tant pis, ça m’a au moins permis de revenir sur la comparaison Sarkozy / Petain qui m’avait bien fait rire à l’époque et que je n’avais pas eu le temps de commenter.

        « je traduis: qui ne fait pas preuve d’objectivité est d’extrême gauche. Vous aussi, donc. »

        Tout d’abord, je ne considère pas vraiment que nous soyons soumis au même devoir d’objectivité. J’ai posté un commentaire qui comme sont nom l’indique implique que je donne mon avis personnel sur un article dans le but de faire avancer le débat. Je ne prétends pas poster un article qui ne « négligent pas la réflexion, prend le temps d’analyser les faits, d’en tirer des enseignements, et de faire de la prospective ».

        Mon avis, et bien personnel, est que vous devriez peut être envisager deux sections sur reflets, articles et billet d’humeurs, cela permettrez certainement d’y voir plus clair, pour nous lecteurs, dans les intentions de l’auteur du texte que nous lisons.

        Ensuite, je ne pense pas avoir spécialement manqué d’objectivité, à part le début du post qui était plus un pique qu’autre chose, j’ai au moins rappelé vos qualités avant d’énoncer vos défauts. Courtoisie que vous n’avez pas accordé à Manuel Valls (à moins que vous ne lui reconnaissiez aucune qualité).

        « je suis intéressé par la méthodologie que vous avez suivie pour parvenir à un état de conscience global qui vous permet de savoir ce qui se passe dans la tête des autres. J’aimerais bien parvenir à cela »

        Pardon, je parlais bien évidemment en mon nom. Mais comme je ne considère pas vraiment comme un être absolument unique je suppose que cet avis doit être partagé par au moins deux ou trois autres personnes.

        « avez-vous une idée de nos convictions politiques ? Par quel miracle ? En outre, vous nous classez comme étant d’extrême gauche mais lorsque l’on critique quelqu’un dit de gauche, vous trouvez que c’est mal. J’ai du mal à vous suivre. »

        Pardon encore, extreme-gauche, extreme-droite, anarchistes, tous-pourritistes… je n’en ai effectivement aucune idée. Ce que je vous reproche c’est d’être partisans, c’est de stigmatiser exactement comme vous le reprochez à Manuel Valls. Sauf que vous vous stigmatisez l’autre camp, vous devez certainement y trouver une sorte de sentiment de balance…

  3. @ion, j’espère que c’est un trait d’humour, car ce n’est pas ce que l’on attend d’un homme politique.

    Sinon, Valls n’est qu’un politique, qui ne sait faire que du politique, sans moralité, sans aucune connaissance du monde économique qui l’environne. Dans sa façon d’être, il me rappelle le précédent guignol qui nous avions au pouvoir

    1. @ Pascal, j’espère que c’est un trait d’humour, car ce n’est pas ce que l’on attend d’un homme politique.

      Tout ne tourne pas autour de l’économie, et il serait temps que ceux qui ont la prétention de vouloir nous gouverner, en prennent conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *