LulzSec, c’est fini… ou pas…

Après cinquante jours de buzz médiatique sans précédent dans le genre, LulzSec s’est officiellement sabordé ce week-end. Finies donc les tranches de rire provoquées par des fuites massives de données personnelles, fini les sites piratés,
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

6 thoughts on “LulzSec, c’est fini… ou pas…”

  1. En fait de ce que j’ai compris sur leur texte d’adieu , à force de se faire griller par les ninjas et compagnie, ils laissent la relève et autorisent n’importe qui à reprendre le terme LulzSec et AntiSec.

  2. oui nous sommes d’accord.
    en tout cas pour sortir ceci (je cite):
    « Though we did attack the actual sun… that bitch was down all last night ».
    c’est digne de san antonio :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *