#Live #capitaklisme #WTFinance Reloaded

Nous vous avons tenus informés ces derniers jours de la situation sur les marchés. Elle n’est pas terrible. En dépit de quelques sursauts, ceux-ci ont tendance à s’écrouler. Il n’empêche… La moindre bonne nouvelle est comme une branche à laquelle se raccrochent certains acteurs, quitte à oublier très vite que tout autour, c’est un océan en plein cyclone. Pour l’instant, les acteurs en question se raccrochent à ces petits soubresauts et concluent que le plus dur est passé. Pas de chance, la tempête fait toujours rage et ils ne tarderont pas à le découvrir.

D’une part, les problèmes intrinsèques sont toujours là, comme à chaque crise, car « les politiques » ont renoncé à désarmer « les marchés ». D’autre part, les fondamentaux macro-économiques laissent présager le pire pour dans quelques mois (semaines ?).

  • La confiance des ménages américain est au niveau le plus bas depuis 1980. Pas mal…
  • La croissance française a été nulle au deuxième trimestre. Pour autant, le gouvernement semble droit dans ses bottes et continue de tabler sur une croissance de 2% et de 2,5% l’an prochain. Du coup, ses prévisions ne sont pas altérées pour ce qui est du fardeau de la dette. N’importe qui serait inquiet. Pas un gouvernement décomplexé comme le notre. Je suis très confiant parce que nous avons des fondamentaux dans notre économie qui sont solides », a expliqué François Baroin. On en reparlera dans quelques mois… Parmi les « fondamentaux » à surveiller, le chômage (En moyenne sur le premier trimestre 2011, le taux de chômage au sens du BIT s’établit à 9,7 % de la population active en France (y compris DOM).), l’inflation, la consommation des ménages, la production industrielle et bien entendu, la dette de la France que l’UMP s’évertue a augmenter depuis des années.
  • Les récentes décisions de la FED et de la BCE pourraient mener assez logiquement à une nouvelle crise des liquidités, les banques arrêtant de se prêter entre elles, préférant la sécurité et la tranquillité offertes par les banques centrales. Prévoyez donc des difficultés de financement pour « l’économie réelle ».

 

19/08

  • Juste pour le lulz, une petite image. Markit nous fournit une vision de l’évolution des CDS de la dette des pays du G7 :

 

 

18/08

  •  Tiens… Le marché parisien s’est effondré aujourd’hui. Attendez, il y a probablement quelque chose que je n’ai pas suivi… Il n’y avait eu un plan de sauvetage de de la Grèce, de l’Irlande, du Portugal qui devaient tout régler ?  Puis un nouveau plan de sauvetage de la Grèce avec un sommet aux conséquences sans précédent fin juillet ? Puis une interdiction des ventes à découvert hahahaha, raaaahhhh, l’arme atomique contre la spéculation, on va les mâter ces marchés, et, heu, oups pardon, on s’emporte parfois… Puis une rencontre après laquelle on allait voir ce que l’on allait voir entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ? Les Merkelozy avaient fait des déclarations qui, selon eux, allaient changer la donne… Alors vraiment, de deux choses l’une : soit ils sont incompétents et il faut changer de dirigeants d’urgence, soit … Heu… Soit… Ah, ben non, d’une chose l’une en fait.

Quelques chiffres et faits du jour :

  • Les CDS de la dette des pays européens sont au mieux, les Merkelozy ont frappé fort… En même temps, de nos jours, tout augmente n’est-ce pas ? Même les CDS.
  • L’or a passé le cap des 1800 dollars.
  • Obama annonce que Bachar el-Assad doit partir.
  • Obama part en vacances pour 10 jours (Bachar, tu as 10 jours devant toi, normalement).
  • A l’heure où nous écrivons ces lignes (16h51), la plupart des marchés sont dans le rouge vif :

 

 

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

8 thoughts on “#Live #capitaklisme #WTFinance Reloaded”

  1. J’ai aussi ce plugin sur mon site. Il est possible de choisir le message qui est tweeter plutôt que de tweeter le titre de l’article (du coup d’ajouter les tag uniquement sur tweeter)

    Enfin ca reste du détail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *