Libye : les manifestants marchent sur Tripoli

La violente répression ne semble pas venir à bout des manifestations qui agitent la Libye depuis plusieurs jours. Alors que l’ONG Humans Right Watch faisait état d’une centaine de morts depuis le début du soulèvement, les manifestants commencent à se rapprocher de la capitale Tripoli. Al Jazeera, citant un témoin, parle de 200 morts rien que pour la ville de Benghazi où des membres de l’armée disent avoir déserté et liberé la ville après 4 jours de tirs nourris. En fait, selon France-Info, des affrontements auraient déjà lieu dans le centre de Tripoli entre manifestants et pro-Kadhafi. A Zawia, les manifestants auraient brûlé une maison de Kadhafi et seraient en marche vers Tripoli, il seraient environ 3000.

La ville de Benghazi a été le théâtre d’affrontements particulièrement violents. Les forces de sécurité libyennes et le pouvoir ne semblent rien vouloir lâcher et selon le Telegraph, de hauts responsables du régime décrivent la ville comme une « zone de guerre ». D’autres signaux indiquent que ce qui est en train de se passer est peut être un peu plus qu’un soulèvement : selon Al Jazeera, le ministre de l’intérieur Libyien, Abdulfattah Yunus, se rait joint aux manifestants, abandonnant le régime de Kadhafi.

Ces signes, nous commençons à les connaitre, il va donc falloir examiner heures par heures l’évolution de la situation. Par exemple depuis le Live blog d’Al Jazeera.

Ou en suivant les fils Twitter :

#Feb17


#Lybia


Twitter Facebook Google Plus email


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *