Les entreprises françaises et allemandes en Irlande pour éviter l’imposition ?

Il y a comme ça des petites perles qui passent inaperçues. La presse ne leur donne pas assez de place. La loi de proximité, coco. Probablement celle de la proximité avec les milieux industriels parce que pour ce qui est de la proximité géographique, on est en plein dedans… L’Independent qui a mis la main sur quelques câbles diplomatiques détenus par Wikileaks, il semblerait que parmi les milliers d’entreprises qui venaient s’établir en Irlande, les françaises et les allemandes étaient connues des autorités du pays pour venir échapper au fisc.

Selon Enda Connolly, de l’Industrial Development Authority, qui rencontrait des officiels américains en 2005, la France et l’Allemagne avaient beau jeu de critiquer le système d’imposition irlandais dans la mesure où leurs entreprises en profitaient largement.

Les officiels américains voulaient être rassurés car la pression européenne a toujours existé pour que l’Irlande remonte ses taxes sur les entreprises. Comme chacun sait, de nombreuses grosses entreprises américaines sont installées en Irlande.

Enda Connolly donne même une piste pour trouver les entreprises françaises les plus hypocrites. Il s’agirait de sociétés familiales (actionnariat, bien entendu).

Mieux, ces sociétés utilisaient tous les moyens possibles d' »optimisation » fiscale: « ces sociétés étaient expertes en obfuscation des recettes au travers d’arrangements dans d’anciennes colonies ou en Suisse pour minimiser leur rentabilité et ainsi, leur charge fiscale en Irelande ». Traduction, non contentes de ne payer que 12,5% de taxes sur les bénéfices en Irlandes, elles procédaient à des montages dans des colonies ou des paradis fiscaux comme la Suisse pour minimiser leurs bénéfices…

On peine à croire cette anti-française primaire…

 

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).


4 thoughts on “Les entreprises françaises et allemandes en Irlande pour éviter l’imposition ?”

  1. A propos d’ « anti-français » …

    Je suis toujours atterré que l’on ne parle pas de ceux qui fuit l’Impots français, comme de *mauvais* français, voir des *anti-républicain*.

    L’Impot est vital pour un pays, et on se doit de le payer… peut être pas avec plaisir, mais au moins, en ayant quelque part l’impression d’aider *son pays* et les valeurs qu’il est censé défendre en notre nom (Liberté, Egalité, et tous le reste!) .

    Moi qui suit (plutôt) un libertaire, je me sens plus patriote et républicain que le top 10 du CAC 40 ( Tatol), le top 20 des chanteurs et acteurs (Johnny H, Jean R), le top 20 du tennis et du foot , etc, etc….

    Pourtant il faudra bien le dire un jour: ceux qui fuient l’Impot de notre pays sont des *traitres* . Ils contribuent a son appauvrissement et a sa destruction !!!!!

  2. la conclusion qu’il faut en tirer n’est pas comment punir/fustiger/montrer du doigt ces entreprises qui fuient pour raison fiscales mais plutôt de savoir comment les inciter a revenir en France (sans proposer des les taxer encore +).

    1. @sun
      Bien sûr qu’on ne va pas faire la danse du ventre pour supplier ces messieurs-dames de bien vouloir rentrer au bercail avec leurs gros sous.

      Il est important de pointer d’une part leur comportement illogique, égoiste et anti-social, ce qui est fait ici.

      D’autre part c’est aux français qui leur donnent de l’argent d’en tirer les conséquences et d’arrêter d’alimenter les revenus hors normes de ces gens.

      Or malgré toutes les dénonciations de ce genre, le « Français » continue à rêver d’être à leur place et normalise finalement ces comportements. Ce qui explique que rien ne change ici et surtout ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *