Les contenus de Reflets sont désormais réservés à ses abonnés

Reflets.info a changé de modèle économique le 1er juin et réserve depuis cette date ses contenus aux abonnés. Pourquoi ? De 2011 à 2017, Reflets.info a suivi la ligne qu’il s’était tracée : être un journal à part entière, ne pas accepter d’investisseurs, d’aides privées ou publiques, refuser la publicité et proposer gratuitement ses articles afin que tous puissent y accéder.

Nous sommes un journal en ligne (on dit un pure player dans le jargon), avec un numéro de commission paritaire nous désignant comme un journal national d’information politique et générale (IPG). Nous n’avons pas d’investisseurs et n’en voulons pas. L’entreprise qui édite Reflets, Rebuild.sh, est détenue par ses deux co-fondateurs, Olivier Laurelli (Bluetouff) et Antoine Champagne (Kitetoa). La plupart des pure players font appel aux aides publiques ou privées comme celle de Google. Pour nous, c’est impossible. Notre conception de l’indépendance de notre média nous l’interdit. Quant à la publicité et le tracking, non merci, ils resteront persona non grata sur ce site. Pour ce qui est de la gratuité de nos contenus, nous avons tenu le cap pendant six ans. Quelque 2200 articles plus tard, nous sommes dans l’impasse.

Notre modèle économique reposait sur les dons des lecteurs. Ces dons devaient permettre de faire vivre la société Rebuild.sh (oui, il y a plein de frais lorsque l’on monte une société), de payer la note de gaz, comme on dit en informatique, et surtout de permettre aux auteurs d’être rémunérés pour leur travail. En dépit d’un lectorat fidèle et nombreux, le nombre de donateurs, quoique régulier, reste très faible. Le montant total des dons a oscillé entre 600 et 1700 euros de dons mensuels. En simplifiant un peu, cela nous permet de faire face à minima aux dépenses liées à l’existence de Rebuild.sh et de payer une pige de 500 euros par mois.

Les dernières campagnes mensuelles de dons sont, en moyenne, proches de 1000 euros. Très loin de ce dont nous avons besoin pour vous livrer nos articles et maintenir cette entreprise qui édite Reflets.info.

Bien entendu, nous pourrions produire de très nombreux articles en recopiant ce que vous trouvez ailleurs. Cela ne coûte pas cher en temps. Mais ce n’est pas ce que nous voulons faire. Tous nos articles sont faits à la main, à base de produits frais et uniques. Ils donnent souvent lieu à un long travail de préparation, d’enquête et de documentation. Nous voulons rester des artisans de l’information. Produire de l’information de ce type demande beaucoup de temps et d’investissement personnel. Nous avons donc besoin d’un financement qui permette ce travail journalistique sur le long terme. Sans cela, votre journal pourrait arrêter de paraître. De plus, avec un budget mensuel plus conséquent, nous pourrions payer de nouveaux contributeurs et ainsi diversifier l’offre journalistique de Reflets comme nous avons tenté de le faire ces derniers mois.

C’est donc pour cette raison que nous avons décidé de conditionner l’accès à certains articles à un abonnement, mensuel ou annuel.

Le montant de l’abonnement mensuel est de trois francs euros six sous (3,6 euros). Vous pouvez bien entendu décider de joindre à votre abonnement un don complémentaire comme vous le faisiez précédemment en utilisant Paypal, un virement bancaire ou un chèque. Pour ceux qui faisaient un don régulier via Paypal, nous allons vous adresser un mail dans les jours à venir. Pour ceux qui réalisaient un virement bancaire, envoyez-nous un mail à redaction@reflets.info.