Législatives : Fillon briguerait Paris et ça fait chanter Rachida Dati … qui aurait mieux fait de se la fermer

Je viens de manquer de m’étouffer devant mon ordinateur à la lecture de la dernière déclaration de Rachida Dati. Il faut dire qu’elle aurait mieux fait de la boucler. Cette déclaration faisait suite au désir émis hier par François Fillon de briguer la circonscription de Paris pour les prochaines élections législatives. Voilà tout ce que Rachida Dati trouve à opposer à François Fillon, attention tenez vous bien, c’était aujourd’hui sur Radio Classique/Public Sénat, je cite  :

« Ou alors, François Fillon veut venir nous aider à conquérir Paris (…) Dans ce cas, il n’y a aucun problème, il y a des circonscriptions à l’Est parisien dont nous avons besoin pour reconquérir Paris, perdues sur des divisions à droite (…) Le courage, le défi serait de reconquérir ces circonscriptions de l’Est parisien (…) Ce serait un défi à la hauteur du Premier ministre! (…) Mais c’est vrai qu’il faut du courage, ça je vous le concède (…) Ou alors il souhaite une circonscription de confort pour des convenances personnelles et ça, les Parisiens ne l’accepteront pas et ne le supporteront pas »

Rachida Dati demanderait donc à François Fillon de faire preuve de courage au lieu de chercher une « circonscription de confort »… krkrkrk pfffft mouahahahahahah !! Attendez… c’est bien la même Rachida Dati qu’on connait de la télévision qui a dit ça ? Celle qui se fait élire au Parlement Européen et qui confie que ça l’emmerde d’exercer son mandat ? Comptez d’ailleurs sur Reflets pour faire le bilan de votre mandat européen chère Rachida…

Et bien Rachida, sachez Reflets ne vous a pas oublié !

Rachida Dati, oui on parle bien de la même, celle qui s’est faite parachuter dans le 7e arrondissement de Paris aux dernières municipales en 2008, là où tout le monde l’attendait dans… l’est parisien. L’Est parisien, vous savez, le 10, 11e, 18e, 19e, 20e arrondissement, là où seule une « ténor » comme Rachida Dati pouvait essayer d’aller titiller une gauche bien installée… là où l’UMP a parachuté ses seconds couteaux en semant une discorde jamais vue jusque là dans les rangs de l’UMP parisien… à un point tel que des listes dissidentes ont fleuri de partout ! Les sources de Reflets sur ce sujet sont intarissables, car figurez vous que nous avons vécu ce dossier de particulièrement près à l’époque. Rachida Dati était exhortée par les militants UMP de l’est parisien de venir s’y présenter… ce qu’elle a gentiment refusé, elle préférait le 7e, vous allez comprendre pourquoi.

Donc oui, quand Rachida Dati, parachutée et planquée dans une circonscription acquise à 86% à l’UMP, demande à Fillon d’avoir du courage, il y a franchement de quoi se bidonner. Niveau courage politique, Rachida Dati n’a de leçon à donner à personne, pas même (surtout pas) à François Fillon, elle qui est installée dans la circonscription parisienne la plus confortable pour l’UMP alors qu’elle n’y avait initialement aucune attache.

Courageuse Rachida Dati

Chère Rachida, très chère Rachida, sachez que les parisiens que vous prenez visiblement pour de gros cons qui n’ont pas de mémoire, ne vous ont pas oublié… et ils ne vous l’ont toujours pas pardonné.

Twitter Facebook Google Plus email


8 thoughts on “Législatives : Fillon briguerait Paris et ça fait chanter Rachida Dati … qui aurait mieux fait de se la fermer”

  1. Je crois qu’elle fait bien gaffe à venir à l’heure pour signer le cahier de présence, et *pouf* elle disparaît. J »ai lu ça hier dans un tweet mais grosse flemme de retrouver la source
    +beuhssé

    1. Un tweet de @hbeaudouin, retweeté par Maître Eolas :

      « Choses vues au parlement européen. Rachida D entre dans l’hémicycle. Une signature sur le registre de présence et hop direction la sortie. »

  2. Laissez la faire :-) Qu’ils s’entretuent !
    On s’en souviendra d’autant + quand on votera , et surtout pour les prochaines décennies …
    ( Comme on a déjà oublié Chirac et Tiberi , Juppé et autres gredins )

  3. C’est vrai qu’une « fellation quasi nulle », ça gâche le plaisir.
    Mais rassurons-nous, la Rachida, elle, n’est pas quasi nulle ! Non, elle fait les choses à fond, la Rachida, pas en quasi-fini.
    Rappelons-nous, sans méchanceté aucune, combien d’hommes politiques, de France et d’ailleurs, ont dû se justifier de ne pas être le père de sa gamine… mince alors ! Pourquoi diable la liste était-elle aussi fournie ?
    Elle a tout de l’arriviste insupportable.
    Je ne voudrais surtout pas la recevoir chez moi : trop peur de devoir refaire le parquet…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *