Kadhafi espionnait sa population avec l’aide de la France

Redoutant sans doute le dispositif de surveillance américain Echelon, Kadhafi s’est tourné, comme d’autres dictateurs, vers les Français pour mettre en place une gigantesque infrastructure de surveillance de sa population, et l’étendue des tehnologies mise
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Fabrice Epelboin

Ancien directeur de publication de ReadWriteWeb France, cofondateur de plein de trucs, e-guerillero fi Tounes, spécialiste intergalactique de l'infowar, réincaranation de Nostradamus tous les 26 du mois par temps agité à très agité.

13 thoughts on “Kadhafi espionnait sa population avec l’aide de la France”

  1. Bah merde, pour une fois que la france est a la pointe pour quelques choses merde …

    Vous êtes jamais content hein !

    *retourne, l’oeil vide, l’air triste, dans sa petite maison, en se disant que le monde va de plus en plus mal …*

  2. Il faut noter que i2e est tombé dans l’escarcelle de Bull via le rachat d’Amesys qui s’est conclut en Janvier 2010 soit près de 4 ans avant que i2e ait commencé à travailler avec la Libye. Bull avait de toute façon peu d’activité dans le secteur de la défense avant le rapprochement avec Amesys.

    D’ailleurs, c’est plutôt même en réalité Amesys qui a racheté Bull puisque le premier actionnaire est devenu suite à ce rachat Crescendo c’est-à-dire les fondateurs d’Amesys qui se sont empressés de renouveler l’ensemble du management de Bull (cf. par exemple http://www.latribune.fr/technos-medias/informatique/20100428trib000503524/le-patron-de-bull-didier-lamouche-demissionne.html).

    Donc, bon, insister lourdement sur le nom Bull parce que c’est plus connu, c’est comme avoir insisté sur Nokia à l’époque de Nokia-Siemens…

  3. « Bull/Amesys a bien fourni a Kadhafi un vaste dispositif doté des tous derniers raffinements en matière de surveillance et de censure, dont notre préféré, le Deep Packet Inspection, arme ultime pour mettre au pas sur internet toute forme de résistance. »

    Heureusement qu’il y a le nom Kadhafi dans la phrase parce qu’on aurait pu penser que c’est en france

    EDVIGE
    HERISSON
    LOPPSI
    ETC…

    Pourtant JMM en fait une bonne analyse
    http://bugbrother.blog.lemonde.fr/

  4. « Concrètement, Hotmail, Yahoo, Gmail ainsi que les éhanges faits avec MSN instant messaging étaient sous étroite surveillance. »

    + Skype

    Comme quoi, il faudrait que les solutions libres se déploient largement plus. Que des sociétés et produits américains là-dedans.
    Quelque part une guerre américano-américaine, avec un petit peu de français dedans – et en place centrale, quand même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *