Identité visuelle de Qosmos : le Shadock de droite

Allez, pas de jaloux. Nous avons évoqué hier « l’identité visuelle » que Bull donnait gaiment à Amesys. Voici aujourd’hui l’identité visuelle (ancienne) de Qosmos. Autre producteur de DPI pour les masses. Et vous allez le comprendre, elle a été réalisée par une boite dont le leader charismatique est ancré particulièrement à droite. A droite de la droite.

L’Enchanteur (attention site en flash bien lourd) est une Web agency qui a réalisé l’identité visuelle de Qosmos. En y incluant des Shadocks, comme nous l’a signalé un lecteur attentif.

Nous avions déjà publié un article avec une illustration de ce type. Vous me direz, l’identité visuelle shadockienne de Qosmos, on s’en fout un peu. Et que ce soit l’Enchanteur qui l’ai faite, encore plus. Oui, mais non.

 

 

Depuis des années, Kitetoa.com fait une petite veille sur cette agence. Pourquoi? Parce que celui qui en est le leader charismatique, Arnaud Dassier, a réalisé à peu près tous les coups pendables de l’UMP sur le Net depuis que ce parti porte un vague intérêt à ce réseau.

Dans la liste des coups pendables, il y a bien entendu en tête de liste, le fameux Sarkospam. Ca c’était quand Arnaud Dassier était devenu « respectable ». Un jeune homme d’affaires, un entrepreneur du Net. Il est le fils de Jean-Claude Dassier, ancien homme de presse de TF1 puis patron d’un club de foot du sud de la France. Arnaud Dassier est aussi l’un des piliers d’Atlantico

Avant d’être entrepreneur du Net et enchanteur des internautes, Arnaud Dassier était très actif dans un courant de l’UMP, la Droite Libre. Ce courant est situé à droite de la droite et a inventé le concept de « droite décomplexée ». On y lit encore aujourd’hui une prose douce et humaniste. Elle organise des débats de qualité

Transfert.net (full disclosure : j’y ai travaillé) avait pointé du doigt les appels au bombardement des boites mails des syndicats lancés par la Droite Libre.

Arnaud Dassier expliquait à l’époque ce DoS ainsi :

« Il s’agissait pour nous de répondre à la frustration des gens que l’on empêchait d’aller travailler. Nous avons donné un moyen d’action à une majorité silencieuse prise en otage. Nous avons aussi voulu dénoncer l’espèce d’impunité dont bénéficient ces responsables syndicaux pleins de morgue en leur montrant qu’ils n’étaient pas les seuls à pouvoir avoir une action militante »

Salaud de gauchistes qui prennent les gens en otage… Le poids des mots, le choc des idées…

A l’époque, au sein de la Droite Libre, précurseur de la Droite Populaire, Arnaud Dassier jouait à faire du cyber-activisme politique avec Rachid Kaci, qui sera plus tard nommé conseiller technique en charge de la politique de la ville à l’Elysée.

Le DoS des boites mails a fini devant un tribunal. Et la justice avait condamné la Droite Libre.

C’est un autre personnage de la Droite Libre de la grande époque qui avait retenu l’attention de Kitetoa.com. Alexandre del Valle (un pseudonyme). Ce monsieur est particulièrement islamophobe, se rêve expert en relations internationale et est parfois invités sur des plateaux télé animés par des gens peu regardants.

Alexandre del Valle est toujours le contact dans le Whois de ladoitelibre.fr :

nic-hdl:     LDLM9-FRNIC
type:        ORGANIZATION
contact:     LA DROITE LIBRE – MOI J’AIME LA FRANCE
address:     LA DROITE LIBRE – MOI J’AIME LA FRANCE
address:     26, rue Lemercier
address:     75017 Paris
country:     FR
phone:       +33 6 07 56 52 51
e-mail:      contact@alexandredelvalle.com

 

On trouvait à l’époque sur le site d’Alexandre del Valle une prose pour le moins énervée. Pour ne pas dire très ressemblante aux thématiques chères à l’extrême-droite israélienne. De lien en lien (crées vers les sites des uns vers les sites des autres et vice-versa), on se retrouvait sur le site du non moins énervé et énervant « Collectif contre tous les racismes » ou celui des « Musulmans laïcs de France ». L’un des objectifs principaux de ces sites était de faire passer le MRAP pour un grand satan « islamo-gauchiste ». Une idée que ne reniait pas la Droite Libre qui souhaitait que le MRAP perde « son statut d’association subventionnée ».

C’est là que ça devient intéressant. Cette opération avait été montée par un groupuscule d’extrême droite issu de la mouvance sos-racaille. Alexandre del Valle était l’une des « cautions morales » que le groupuscule voulait embarquer dans cette opération. Et les contacts avaient été chaleureux.

Mais revenons à la Droite Libre, l’Enchanteur et Arnaud Dassier. L’enchanteur a eu la bonne idée d’acheter des mots clef riants (racaille, banlieue) lors des émeutes de banlieue en 2005 pour pointer sur le site de l’UMP.

Décidément, les vendeurs de DPI ont des affinités volontaires ou pas avec les amis de Nicolas Sarkozy. Amesys se recommandait du ministre de l’Intérieur qu’il était à l’époque pour vendre ses jouets à Kadhafi. Qosmos fait appel à l’Enchanteur pour faire son identité visuelle.

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

5 thoughts on “Identité visuelle de Qosmos : le Shadock de droite”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *