Houston, on a un problème : le lapin est mort-né

Les effets des vingt et quelques sommets de la dernière chance pour l’euro et leur cohortes de déclarations vides mais ô combien fourrées au storytelling avaient un « temps de vie » sur les marchés de quelques jours ou quelques heures. La conférence de Mario Draghi hier a eu un temps de vie de zéro minute.  Un record. Et un signal.

La semaine dernière, Mario Draghi tentait le tout pour le tout. Le bluff du joueur de poker… En indiquant que la BCE ferait tout pour sauver l’euro, il tentait d’infléchir la position allemande. En clair, par son discours, il « forçait » -pensait-il- les Allemands à le suivre, sans quoi, ces dernier allaient passer pour les fossoyeurs de la monnaie unique.

Las ! Les Allemands ont dit « Nein ! ». Et Mario, la queue basse est arrivé hier à sa conférence avec les mains liées. Liées par le mandat de la BCE et le refus des Allemands de lâcher les vannes de l’argent facile.

Mario Draghi a donc dit que la BCE « pourrait » intervenir sur le marché de la dette. Un conditionnel de trop… Comme le fait remarquer @Flotteski :

Pire, Super Mario pourrait menacer les marchés de retenir sa respiration jusqu’à ce qu’il se passe quelque chose…

Après avoir dit que la BCE ferait tout pour sauver l’euro, on aurait pu penser qu’il annoncerait un plan structuré et qui ne contienne pas que du vent. Mais non. Il lance un conditionnel et repousse à septembre. Les marchés ont plongé (CAC 40 : -2.68 % –  IBEX -5,16 % – 10 ans ESP : 7.027 % – IBEX -5,16 %). Une réussite sans précédent. C’est un must.

Comme à chaque pic de crise, un lapin devait être sorti du chapeau. Celui-ci est définitivement le pourri que l’on ait vu depuis le début de la crise de la dette souveraine. Il est mort-né.

En même temps, comme nous en discutions avec Paulo au Bar des Amis, c’est peut-être mieux ainsi.

Car si Mario Draghi avait ouvert les vannes en annonçant un rachat massif de dette espagnole et italienne, il aurait continué de dégrader le bilan de la BCE. Et ça, sur le long terme, c’est à peu près aussi inquiétant que la crise de la dette souveraine elle-même. Mais chuuuuut, il ne faut pas en parler.

Le chouette feuilleton de l’été

Le point positif de la conférence de Mario Draghi, est que nous aurons probablement un feuilleton pour l’été avec de nouveaux pics de crise, des moments de la dernière chance, des trucs systémiques, des rebondissements, et d’autres lapins à deux cents de drachme.

La journée d’hier a aussi été amusante avec son nouveau « flash crash« (voir l’analyse de Nanex) américain. Donner la main aux machines en cette période troublée, c’est sans doute le meilleur moyen d’aggraver la situation. Mais il ne faudrait pas faire les choses à moitié.

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).


14 thoughts on “Houston, on a un problème : le lapin est mort-né”

  1. J’oubliais, un homme qui est censuré des médias depuis 5 ans alors qu’il est membre du gvt, ancien ministre delegué a l’intelligence éco, enfin le mec qui sait un peu de quoi il parle…

    En tout cas cet homme fait des analyse sur l’Euro qui sont droles, décapantes et criante de vérités
    http://www.u-p-r.fr/actualite/france-europe/pssscccchhhhiiiit-le-sauvetage-de-la-grece-et-de-leuro-cest-encore-rate

    http://www.dailymotion.com%2Fvideo%2Fxs7r2l_l-europe-ce-n-est-pas-la-paix-c-est-la-guerre-zapping_news&ei=q90bUNT1Iuq20QW3moGgAw&usg=AFQjCNEtUWPDb6ohcdZis3eRGAc49ReC9w

  2. kitetoa, tu as un problème : ton lapin est mort-né.

    L’art dans un tour de passe-passe, c’est que tu n’y vois que du feu…

    1) Détourner l’attention.

    2) Casser la dynamique.

    3) Remettre les pendules à l’heure.

    4) Faire croire qu’il ne s’est rien passé.

    5) Changer de sujet.

    En une semaine, c’est trop fort le Mario Draghi.

    Résultat: La Gréce se prête à elle-même. Interdit, mais personne ne comprend.

    L’Espagne a gagné une semaine, tout le monde est en vacances, petit plan d’austérité de 100 miars.

    L’Italie n’est pas passée dans la zone Noir.

    Donc tous ces petits sujets sont reportés à une date ultérieure, pour un nouveau tour de passe-passe. Une petite diversion géante, comme tu les aimes : La reine d’Angleterre a envahi la Syrie, Poutine a vendu tous ses dollars, La Chine importe des chiens…

    Bref, le HFT a de beaux jours devant… 70% des transactions, et je gagne à tous les coups sauf 2 fois en deux ans… Petit bug à corriger.

    Ah, autre chose, analyse les chiffres avec un peu plus de recul que l’immédiat. Les pertes sont déjà effacées…

    Ce qui n’enlève rien au problème actuel, ton président va-t-il attraper un coup de soleil avec sa crème triple protection AAA-?

  3. « Ce qui n’enlève rien au problème actuel, ton président va-t-il attraper un coup de soleil avec sa crème triple protection AAA-? »

    Conditions d’utilisation et garanties :

    1)…
    2)Notre crème triple protection vous garantie une efficacité accrue, et cela jusqu’à 10 bains de foules et 200 poignées de main.
    3)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *