Hier, la France est entrée en guerre

On l’attendait tous, la voici ! Le suspens était insoutenable « Nicolas Sarkozy tiendra t-il un mandat sans sa petite guéguerre ? » Je sais pas pour vous, mais personnellement, ça fait 4 ans que je la
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

8 thoughts on “Hier, la France est entrée en guerre”

  1. Anéfé©, tu n’étais pas le seul. Le désir de gestion d’une petite guerre a été évoqué par plusieurs journaux, y compris le Canard je crois bien.

    Pour la fin de la guerre, ce flash de Reuters:
    FLASH: U.S. military official says unclear how long U.S. air strikes against Libya will last

    Si ce sont les Américains qui le disent…

    Par ailleurs, ils me font bien rire en disant qu’il n’y a pas de troupes au sol. Ils pensent qu’on est cons jusqu’à quel point ?

    Il y a toujours des troupes au sol. Elles sont généralement à l’intérieur des lignes ennemies et elles permettent notamment de désigner les cibles pour les navions et les missiles.

    Ok, c’est light, pas une invasion terrestre, mais des troupes au sol, ça oui.

    bref…

  2. J’avoue ne pas bien comprendre cette découverte que la France était en guerre. La France est en guerre en Afghanistan, déjà, sans oublier la Côte d’Ivoire, en plus de la Libye. D’ailleurs, même avant Nicolas Sarkozy, des soldats français se battaient en dehors des frontières françaises, comme en témoigne cet article de 2006. Le fait que le Président ait lancé une nouvelle opération ne semble donc ni nouveau, ni spécifique à Nicolas Sarkozy.

    Ensuite, oui, on peut être cynique en remarquant que les démocraties ont tendance à reconduire le chef d’Etat en fonction en période de guerre, ou encore remarquer que les pays où les Occidentaux interviennent sont ceux dont ils dépendent économiquement, pétrole en tête. Enfin, on peut tout à fait imaginer que tout comme pour l’Irak, la Libye aura un lourd tribut à payer pour sa « libération ».

    Mais pour en revenir au « ça fait 4 ans que je la voyais venir », c’est comme dire que Nicolas Sarkozy, tout comme le prochain président, et celui d’après encore, va respirer. Ça coule de source. Eh oui, la France est toujours impliquée dans un conflit armé ou un autre.

    1. La France ne tient pas du tout le même rôle qu’en Afghanistan, là on est gentil organisateur. Pareil pour la côte d’Ivoire, la France n’est pas en conflit ouvert avec ce pays.
      Force d’interposition ou guerre, la limite est assez subtile c’est vrai. C’est juste que là, j’ai le sentiment que ça risque de « mal » se passer.
      J’espère juste que les frappes aériennes permettront au peuple libyen de faire les choix qu’il doit faire aujourd’hui.

    1. Je ne remets pas en cause l’intervention elle même, la diplomatie ne peut pas fonctionner avec un chef d’État comme Kadhafi, je suis juste un peu amer de cette situation, j’en causera peut-être plus tard, quand le moment sera venu…. ou pas.

  3. Même si Nain Suprême décide de suivre les pas de son pygmalion Georges W, il n’est pas dit que cette manipulation lui permettra de se faire réélire à la W. Il ne faut pas oublier que Georges W s’est fait réélire aussi grâce au 11 septembre qui a servit de prétexte pour appuyer son action. Nous n’avons pas eu de 11 sept (et c’est heureux) et donc la France n’a pas vécu de traumatisme récent pour justifier le retour en force d’un conservatisme extrémiste et religieux. NS peux toujours tenter de faire du copier-coller, il ne pourra jamais arriver au même résultat en terme électoral. De plus la population française est quand même en moyenne beaucoup plus instruite que l’américain moyen, et donc peut potentiellement réfléchir davantage avant de mettre son bulletin dans l’urne (enfin si cette dernière se décide a ne plus regarder TF1 pour de bon.. je sais c’est pas gagné)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *