HADOPI : le spam postal de l'étape 2 se précise… attention à l'étape 3, HADOPI se désintègre

hadopikparkLE NET A PEUR : Le 20h de TF1 de ce soir a très brièvement évoqué le premier bilan de l’HADOPI. Si vous étiez dans un monde parallèle ces deux dernière années, HADOPI est une loi visant à dissuader les internautes de télécharger des films introuvables gratuitement, et les inciter à aller acheter où ils peuvent et à prix d’or un bout de plastique dont la durée de vie n’excédera pas 6 mois.

On apprend alors que ce sont pas moins de 70 000 internautes qui ont eu la chance de recevoir un beau mail de l’HADOPI, sur un trend de 2000 mails par jour, contre 70 000 constats d’infraction signalés chaque jour. Le message, c’est attention, HADOPI, c’est du sérieux, c’est du massif, c’est du lourd, les auteurs sont super contents, les ayants droit sabrent le champagne, d’ailleurs, ça marche tellement bien que même Nicolas Sarkozy semblerait sur le point d’abandonner l’idée d’une HADOPI 3 à en croire l’enthousiasme communicatif du grand reportage de fond que voilà. L’exaltation est à son paroxysme.

Puis, un moment, ça dégénère : Mireille Imbert-Quaretta, chaude comme les braises, prévient : « attention on va passer à l’étape 2« . C’est con…On était presque terrorisés, et voilà que Mireille Imbert-Quaretta fout tout en l’air avec une vanne à laquelle personne ne s’attendait. Passer à l’étape 2… le truc de fou quoi ! L’étape 2 si vous ne vous en souvenez plus, c’est le courrier recommandé avec accusé de réception vous notifiant que non seulement vous vous êtes fait piquer une fois, mais qu’en plus vous en redemandez. L’Étape 2 c’est aussi et surtout la dernière étape avant l’étape 3, la coupure de connexion, également connue comme la phase d’atomisation d’HADOPI… dans l’épisode 3, à la fin, c’est le méchant qui meurt : une contestation, une seule, et voilà un juge obligé de se prononcer sur la fiabilité de l’adresse IP comme élément de preuve, de se prononcer sur la proportionnalité de la sanction, une coupure de connexion pour une personne vivant en environnement rural et ayant par exemple des problèmes pour se déplacer… ça devrait être drôle, vivement l’étape 3 aka l’effondrement du château de carte HADOPI !

HADOPI avait presque réussi, grâce au concours de TF1, à me rendre anxieux : « 2000 mails par jour… Bon, ok, c’est pas avec ça qu’on peut bencher Postfix, mais quand même ! » 2000 foyers terrorisés chaque jour, qui en plus superpokent tous leurs contacts Facebook pour terroriser des dizaines, des centaines de milliers d’internautes chaque jour, tout comme Pascal avait dit.

HADOPI en chiffres :

  • Une soirée au Fouquet’s ;
  • 2 ans de « débats » parlementaires, dont certains très drôles ;
  • 70 000 mails envoyés depuis le début des hostilités (je connais un russe qui doit en envoyer autant à la minute) ;
  • 12 000 000 d’euros de budget annuel ;
  • 50 millions d’euros de cadeaux bonux pour « favoriser » une offre légale qui n’offre pas la moitié du catalogue que proposent certains forum tenus par un seul gus dans son garage.
Twitter Facebook Google Plus email


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *