Gros débat interne au sein de la rédaction de Reflets : il n’y aura plus de photos de Nicolas Sarkozy sur ce site

J’avais coutume de mettre une photo de Nicolas Sarkozy portant un pin’s « Banzaï, Yes je peux ») pour illustrer les articles évoquant le chef de l’Etat. Mais il faut bien l’avouer, égayer Reflets avec une photo
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

21 thoughts on “Gros débat interne au sein de la rédaction de Reflets : il n’y aura plus de photos de Nicolas Sarkozy sur ce site”

  1. heu, oui, heu, non, en fait non, finalement, non.

    L’insolence oui, le mauvais gout non !
    A la place on ne pourrais pas avoir une photo d’un tabouret ?

    c’est bien, un tabouret, c’est utile, on peu s’asseoir dessus.

  2. Euh,
    mais on risque de se taper encore cette photo pour les cinq prochaines années car même si Sarkozy est légèrement grillé il reste le plus à même d’organiser de sales coups juste avant les élections.

    Si il est malgré tout vraiment trop grillé, je ne sais pas si vous avez remarqué mais les « marchés » qui viennent de perdre DSK, celui qui était le plus capable de défendre leurs intérêts tout en faisant croire à une alternance, reportent leurs choix en nous vendant le plus malléable de tous au travers de ces puissants outils que sont leurs instituts de sondages et leurs groupes de presse.

    Quand il nous auront placé Hollande faute de mieux, vous allez nous mettre alors pendant cinq ans la photo de son ex ?

  3. Ils sont loins mes débuts ou, manquant de pratique,
    Sur des femmes de flics je mis mon dévolu.
    Je n’étais pas encore ouvert à l’esthétique.
    Cette faute de gout je ne la commets plus.

  4. Désolée, je ne suis pas un troll, j’ai eu une tentative de hameçonnage et j’ai pensé prudent de ne plus laisser ma véritable adresse de contact traîner sur votre site. Y aurait-il un bug ?

    Merci pour le délire, qui finalement n’est plus de mon âge,et bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *