Gouvernement : à droite toute, non à gauche toute, non, à droite, non, à gauche, non…

Décidément, ça navigue à vue là haut, au rythme des sondages et autres lecture d’augures par des marabouts. Avec le discours de Grenoble, Nicolas Sarkozy marquait un virage à droite (dure). Avec les dernières déclarations
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

2 thoughts on “Gouvernement : à droite toute, non à gauche toute, non, à droite, non, à gauche, non…”

  1. Je releve une petite perle de madame parisot, qui n’est pas dans votre article mais c’est trop malhonnete pour ne pas en parler.
    Laurence Parisot : « La patronne du Medef a notamment estimé qu’une telle mesure serait « anti-PME et anti-TPE » (très petite entreprise), estimant par exemple que pour une PME de 300 personnes, 300 000 euros représentaient souvent l’intégralité de son bénéfice. »
    Hors une PME est une entreprise de moins de 250 salariés … A 300 employé on passe dans la Grande Entreprise !
    Si la patronne des patrons ne sait plus ce qu’est une PME, on est mal barré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *