Extrême-droite et droite extrême

Remettons-en une couche… Tous les commentateurs sont épuisés. Des jours que cela dure. Copé, Fillon, l’UMP qui n’en finit pas d’exploser… Et tous ceux qui ont une fibre républicaine de regretter l’arrivée à la tête du parti de droite de Copé, représentant supposé de la droite extrême alors que Fillon serait plutôt le représentant d’une droite sociale, de type gaulliste. Oui, mais non. François Fillon a été l’artisan d’une politique pendant cinq ans qui a montré son vrai visage. Nicolas Sarkozy ne se cachait pas, il se disait « décomplexé« . C’est dire s’il était en accord avec ses propres idées et celles de M. Buisson, ancien d’extrême droite, comme Alain Madelin, Patrick Devedjian, Claude Goasguen, Alain Robert, des ministres du gouvernement Fillon ou membres de l’UMP.

Le ministère de l’identité nationale, les tests ADN pour le regroupement familial, la circulaire anti-roms, on en passe, c’est une politique déployée et appliquée par François Fillon et qui n’a rien à envier à celle des pains au chocolat de Jean-François Copé.

Pour bien comprendre ce qu’il y a dans la tête de la droite d’aujourd’hui, qu’elle soit tendance Copé, tendance Fillon ou tendance Sarkozy, il suffit de suivre des comptes Twitter qui font peur.

Ça donne des trucs étrangement similaires, comme ceci :

Et cela :

Une pensée franchement émue et attristée pour tous les gens de droite qui ne se reconnaissent pas dans ces valeurs. Ils sont orphelins.

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).


10 thoughts on “Extrême-droite et droite extrême”

  1. ouais… orphelins, mon oeil !
    ILS ont voulu Sarkozy, ILS l’ont eu (et nous avec). Et maintenant, il faut faire le ménage, passer le balai, et bientôt recoller les morceaux ? Tant mieux pour eux.
    Mais avant, il faudra qu’ils assistent au spectacle jusqu’au bout.
    Parce que si l’héritage sarkozyste est terrible pour la droite, il l’est tout aussi pour le pays.
    Alors le 1er mec de droite qui vient pleurer dans mon gilet, il se prend un grand coup de boule… histoire de le consoler.
    Il m’arrive aussi d’être décomplexé.

  2. Je n’irais pas jusqu’a l’indignation de Daniel67, mais je trouve que « nous » avons exactement la caste politique que nous meritons. Cela fait des annees… des dizaines d’annees meme que nous conservons a notre tete plus ou moins les memes noms. La politique ne se renouvelle pas parce que les individus sont les memes. Et puisque le citoyen fonctionne pas trop mal sur le mode emotionel, pourquoi se priver? Jouer sur l’alarmisme, le FUD, les sophismes, tout ceux qui arrivent au pouvoir en jouent, donc le mouvement se perpetue… et s’accroit a chaque election.

    En 2007, Sarkozy est passe en « raflant » l’extreme-droite. (Il avait un bon discours « decomplexe », et la famille Le Pen n’etait plus au top.)
    En 2012, il avait 5 ans derriere lui, a prouver qu’il etait plus decomplexe dans les termes que dans les actes, ce qui lui a fait perdre l’extreme-droite et plus agite qu’actif, ce qui lui a perdu la petite marge dont il avait besoin au centre.
    Conclusion de Cope: il faut remettre la barre a droite, tant pis si les electeurs de cette categorie savent que ce n’est qu’une (im)posture. Et environ la moitie des adherents UMP sont d’accord avec lui. Meme si Fillon gagne (ou en sont les recours?), ca restera une victoire tres mince. Quel message retenir?

    Alors oui, le « mec de droite » qui se plaint n’est pas orphelin. Il a exactement ce qu’il a demande, meme si le choix etait pauvre.

    Beaucoup se plaignent que la politique soit corrompue jusqu’a l’os, mais a voir que la majorite des francais votent pour la continuite (avec une legere nuance meme pas vraiment droite/gauche), il ne faut pas s’etonner que rien ne change.

  3. je me suis franchement marré les premiers jours, trop heureux de voir l’UMP voler en éclat. Comme Daniel67, que l’on ne vienne pas me voir pour se plaindre.

    Mais l’euphorie, terme que les médias mainstream adorent, s’est envolé. Ce matin, le premier titre de google actu, c’est « le FN grand gagnant ». J’ai du mal à comprendre en quoi ils sont concernés, mais peu importe. Evidemment, le mode de scrutin du genre micro-monarchie à l’allure de peste brune, ça marche toujours mieux.

    A mon sens, les grands perdants, c’est la gauche. Par opposition, on pourrait dire que la gauche est complexée. Le PS (si tant est qu’on admette qu’il soit encore de gauche) ne montre que des regrets. Elle devrait plutôt se préparer à aller danser sur la tombe de l’UMP. Bien sur, avec un Harlem Désir transparent, pantin idéal…

    Quand je dis qu’on a perdu, c’est nous les autres, parce que j’ai le sentiment que ce que l’on nous a vendu surtout, c’est qu’on ne peux pas se passer d’eux. On aurait pourtant du tenter l’expérience.

    Bref, aujourd’hui je me sens las. J’ai l’impression de me reveiller dans « un jour sans fin ».

  4. Sinon pour en finir avec la gue-guerre Copé-Fillon, je leur propose le mariage.

    Comme cela ils pourront tous les deux élever l’UMP selon leur envies.
    Et puis j’ai déjà un slogan:

    Deux Papas un enfant on ne ment pas au militants

  5. D’accord avec l’article, la droite gaulliste, c’était plutôt de Villepin, et l’on sait combien il était opposé à Sarkozy (et inversement, merci Clearstream).

    Alors, où se trouve-t-elle désormais cette droite respectueuse ? Chez Borloo ? Au centre/Modem ? Nul ne sait. Une chose est sûre, le PS sera sûrement le prochain parti à subir cette épreuve. C’est d’ailleurs urgent pour notre démocratie…

  6. Ceux qui ont ri ont du rire un peu jaune quand même. Pour moi c’est juste tragique, on a tous conscience que l’ enjeu est la candidature légitime du l’ UMP pour 2017. Mais cet épisode « tragi-comique » me laisse peu de doutes quant à l’ orientation future de nombre de sympathisants UMP et de leur décomplexitude dans les urnes. C’ est moins drôle déja.

  7. Dans le même état d’esprit, on peut aussi trouver pas mal de points communs entre le discours de l’auteur de cet article et celui des communautaristes musulmans (vous savez ? ces mecs qui sont de très grand défenseurs de la liberté de culte en France mais qui trouvent rien à redire sur la persécution des minorités dans les pays musulmans), qui s’estime persécutés par l’ump qui a voulu réduire l’immigration (sois disant).
    Bon bref, si c’est le ça le seul « danger fasciste » dont vous nous rabattez les oreilles…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *