Dites donc, chers représentants, vous n’avez pas honte ?

Combien de fois avons-nous remis l’ouvrage sur le métier ? Des centaines de fois ? N’avons nous pas prouvé à quel point Amesys et Bull s’étaient compromis au delà de l’acceptable sur un plan moral,
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

10 thoughts on “Dites donc, chers représentants, vous n’avez pas honte ?”

      1. La legion d’honneur est payante, il faut payer les frais de « diplome » qui va d’environ 20 à 100 euros selon le niveau de la legion. Selon la personne il peut etre « offert par la maison ».

        On demande aussi une cotisation pour « gerer » le dossier de la personne decorée. elle n’est pas obligatoire mais ça coute dans les 35 euros par ans environ.

        la legion d’honneur peut tres bien etre demandé par l’interessé, c’est pas classe mais ça se fait souvent par un intermediaire (genre un deputé qui veut remercier un patron qui rapporte dans sa region).

        Cela ne coute pas une fortune mais ça peut en repousser plus d’un à vouloir la prendre. Ensuite, à part si tu veux te pavaner avec ta broche ou pouvoir placer tes filles dans l’ecole pour jeunes filles de la legion d’honneur, ça ne rapporte rien.

        Un peu d’estime de la part de l’etat ? mmmm comparé à ceux qui l’on eu deja… le contraste fait mal quand meme…

        et il en va de meme pour la medaille du merite.

    1. bah, ils ont bien prévu Louis Gallois pour remplacer le (certes quasi emploi fictif) montebourg, si si, on va mettre le gars qu’a torché une bafouille pour qu’on refile 20 milliards d’exo supplementaire aux entreprises (autant de plus qu’il faudra prendre dans nos poches donc) sans la moindre contrepartie au ministère du redressement productif…

    1. Bonjour,

      je viens de me rendre compte que vous êtes en train de faire un colloque sur la CyberDéfense. Je m’inquiète de voir que vous avez invité M. Philippe VANNIER.

      Après la lecture de cet article : http://reflets.info/dites-donc-chers-representants-vous-navez-pas-honte/ Je me demande pourquoi vous invitez de telles personnes? Qu’attendez-vous d’une personne qui pourrait être complice d’actes de torture?

      Ce n’est pas une question réthorique. En tant que citoyen, j’attends des réponses. Si vous ne vous sentez pas compétents, merci de me renvoyer vers la personne adéquate.

      Cordialement,

  1. Pas une mauvaise idée tient… En m’inspirant de ton modèle :

    Mesdames les sénatrices,

    Messieurs les sénateurs,

    Bonjour,

    Citoyen de France, mais accroché à DEPARTEMENT de cœur, c’est la première fois que j’écris un courrier à mes représentants au sénat.

    Hier a eu lieu un colloque sur la Cyber Défense (http://www.senat.fr/colloques/colloque_cyberdefense_quelles_perspectives_apres_le_livre_blanc.html). Je m’inquiète de voir que vous avez invité M. Philippe Vannier.

    Des journalistes ont écrit de très nombreux articles questionnant les pratiques commerciales de l’entreprise dirigée M. Vannier.

    Je vous invite à lire particulièrement celui-ci :
    http://reflets.info/dites-donc-chers-representants-vous-navez-pas-honte/

    Ainsi, si je comprends l’intérêt d’inviter des représentants de ce type de structures, pourquoi avez-vous inviter M. Vannier particulièrement ? Qu’attendez-vous d’une personne qui a vendu du matériel d’écoute des citoyens à des dictatures ?

    Si vous ne vous sentez pas compétents pour m’apporter une réponse, merci de me renvoyer vers la personne adéquate.

    Veuillez agréer, Mesdames les sénatrices, Messieurs les sénateurs, mes plus respectueuses salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *