De la dystopie actuelle : par delà les apparences, avec Stiegler

  Réfléchir sa propre époque est une gageure, puisque l’histoire que nous tentons de comprendre est, par essence, en cours de construction. Pour autant, le présent n’étant que l’accumulation d’instants passés, il doit être possible
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: drapher

Journaliste (atypique mais encarté) web et radio — @_Reflets_ et d’autres médias. Ni « désengagé » ni objectif ou neutre, mais attaché à décrire et analyser la réalité, même la plus déplaisante. On the net since 1994. Gopher is power ;-)

2 thoughts on “De la dystopie actuelle : par delà les apparences, avec Stiegler”

  1. « Sur Internet, avec les réseaux sociaux, les chaînes vidéo, les programmes télévisuels, informations textuelles partagés par la masse, l’hypersynchronisation décrite par Stiegler, trouve son apogée »
    Cette phrase de l’article est une illustration parfaite des idées qui explosaient dans ma tête, alors que je regardais le premier épisode de la nouvelle saison de Game of Thrones. La date de sortie de cet article est-elle corrélée volontairement avec la nouvelle saison GoT / Doctor Who?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *