Coopération européenne sur l’anti-terrorisme

Le Groupe anti-terroriste (GAT) qui rassemble 30 services de renseignement européen pour des échanges fluides et informels va créer un groupe de travail avec Europol pour échanger des donnée et de l’information. Cette passerelle est un compromis entre le renseignement national et la coopération européenne. La France s’oppose à la proposition du Président de la Commission européenne de créer une European Intelligence Unit, un FBI européen.

Twitter Facebook Google Plus email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *