Comprendre pourquoi Bahreïn peut continuer à réprimer en deux graphiques

rev11Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours, dit-on. Reflets a évoqué à plusieurs reprises la situation catastrophique des contestataires du royaume de Bahreïn. La violence, les tortures, les emprisonnements, les morts… Le dernier article revenait rapidement sur le fait que les troupes de l’Arabie Saoudite sont entrées dans ce petit pays pour aider les autorités à « rétablir l’ordre ». Impossible dès lors de s’attaquer au Bahreïn sans s’aliéner l’Arabie Saoudite. Allié par ailleurs de l’occident dans la guerre contre la Libye… Un vrai casse-tête pour les chancelleries occidentales.

Mais ce n’est pas tout. Les Etats-Unis ont des intérêts dans le coin. Nous avions évoqué le fait que l’armée américaine dispose d’une très importante base militaire dans ce petit pays. Et bien entendu, de nombreuses autres dans les pays voisins (Koweït, Arabie Saoudite, etc.).

Il est temps d’évoquer les réseaux informatiques.

L’armée américaine dispose de « lignes » pour ses réseaux essentiels dans cette région.

Deux petits graphiques vous expliqueront donc mieux qu’un long discours pourquoi les indignés du Bahreïn risquent bien de continuer de crier, seuls, dans le noir.

Premier graphique :

 

 

Deuxième graphique :

 

 

Rassurons Nicolas Sarkozy, la France est également à l’abri d’une « intervention » (diplomatique) des Etats-Unis, il y a aussi une petite ligne qui transite par chez nous :

 

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).


4 thoughts on “Comprendre pourquoi Bahreïn peut continuer à réprimer en deux graphiques”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *