Comment je l’ai bien sauvée, la zone euro… (N.S.)

J’le fais le job, moi. Sans moi, on serait revenus à l’âge de pierre. Les Grecs, là, ils pourraient faire les marioles en faisant visiter des pierres parsemées d’oliviers. Y z’auraient plus que ça les pov’ cons. Non parce que j’vous l’demande m’sieur Reflets, si c’est pas moi qui l’fait, l’job, qui c’est qui va le faire, hein ? Pas Angela. Ah ça, non. Angela elle a déjà les pieds dans le béton et elle peut plus bouger à cauz’ des élections. Obama, le grand dadais, là, son Congrès il l’a déjà accroché à un croc de boucher. fini.

Non, moi, c’est du sérieux. Faut l’dire à vos lecteurs, les anarcho-gauchistes, là, m’sieur Reflets. Qui c’est qu’a sauvé l’Europe ? Qui c’est le président qui garantit un pouvoir d’achat en pleine crise ? Qui c’est qui dicte sa loi aux Grecs ? S’il est pas content l’papandreou, il a qu’a aller se faire voir chez les Grecs, hein…

//////////////////////////////////////////////

 

Sur ce, Reflets sort quelques images avec le moins de commentaire possible. Nous observons quelques indicateurs de marché depuis le 27 octobre.

Allez, go…

Le 10 ans grec, pays sauvé par Nicolas Sarkozy, l’UE, le G20, le FMI, que sais-je…

Et les DCS grecs :

 

Un petit regard sur l’Italie, prochain pays sur la liste des marchés avec le 10 ans :

 

Et les CDS de la dette italienne :

Mince… Un coup d’oeil aux CDS de la dette française peut-être ?

 

Heuuu… L’Espagne peut-être ?

 

Non, on a beau chercher à la rédaction de Reflets, nous n’avons pas trouvé les pays qui ont vu un changement de leur situation (sur les marchés) après l’accord du 27 octobre.

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).


14 thoughts on “Comment je l’ai bien sauvée, la zone euro… (N.S.)”

  1. Aïe, aïe, :s Il y a tellement peu de commentaires que je n’ai rien compris. Désolé, je suis une buche en économie mais quand même ^^!

    Sinon :

    « on serait revenu » et non pas « on serait revenuS »

    « à cauz’ des élections » et non pas « a cauz’ des élections »

  2. kitetoi t’es quand même pas très sympa … Ce pays a quand même le CDS le mois cher, c’est pas rien! non ?
    Rhhaaa le pouvoir d’achat, je sens qu’on va en entendre parler pendant encore des années de cette connerie là.

      1. Mouarfff c’est le robot ka zappé nan ?? Un tout petit coup circuit électrique ? Ne me dit pas que le grand marché qui s’auto-régule pensait vraiment que c’était le plan miracle hi hi hi

        Et à quand un référendum pour ce foutage de gueule de plan Marschal Fillonien 2 semaines aorès le vote du Budget par le Parlement. Yapasfoutagedegeulelà là là là

    1. Oui, on note que « les marchés », qui sont débiles, comme chacun sait, se sont, à chaque plan de sauvetage « définitif », persuadés que c’était le bon. Avant de tout d’un coup, réaliser que ce énième plan, ne règlerait rien. Ce que nous, à Reflets, mais nous ne sommes pas les seuls, avions compris avant même qu’il soit annoncé.
      :)
      D’où la baisse des taux et des CDS pendant quelques heures/jours/semaines (mais pas plus).

  3. Supposons, que je suis ignare en économie, économie de marché et autres fariboles capitaliste :
    C’est quoi ces graphiques, que représentent-t-ils, et comment un minimum comprendre leurs significations ?

    J’adore vous lire, mais y a des articles j’ai l’impression d’être en train de lire un article en russe – slovaque du 15ième siècle des fois ! (Je ne suis qu’un simple développeur web, donc bon, mes capacités intellectuelles sont limités :p)

    1. Bonjour,
      En fait j’ai déjà expliqué tout ça dans d’autres commentaires sous d’autres articles. Mais je peux recommencer.

      Vous avez les taux à 10 ans. c’est ce que coûte la dette d’un pays. Par exemple, en ce moment le taux pour la dette italienne s’approche très dangereusement de 7% A ce stade, on considère que le pays ne pourra plus rembourser. Et là, les marchés panique. Cercle vicieux: le cout de la dette augmente encore etc. C’est le souci de la grèce.

      Vous avez les CDS de la dette grecque. Plus compliqué. Les CDS sont des outils financiers qui, lorsque vous les achetez, vous offrent une assurance sur la faillite de ce sur quoi ils portent. Par exemple pour une entreprise ou pour un pays. Plus le cours des CDS augmente, plus on considère que le risque est élevé. Ou inversement.

      Les CDS sont des produits très spéculatifs, mais ils donnent une idée du véritable niveau de confiance ou de peur des investisseurs institutionnels.

      1. Ok, donc en gros, pour ces indicateurs, dans notre cas, plus c’est haut, moins ça va ! Oki ! Merci merci !

        Idée à la con, comme ça, peut-être serait – il pas bête (je sais j’ai dit que c’était une question con, mais bon), de rajouter une rubrique ‘glossaire’ ou dans le même genre, qui permettrais d’avoir un explication rapide de certains termes, certaines notions (et qui du coup vous éviterez de vous répéter) ! Merci bien en tout cas pour ces éclaircissements Kitetoa :p

        Continuer le boulot les gars en attendant ! Vous faites un job de fou !

  4. Je suis sans doute habitué à la bonne qualité générale des articles de Reflets, car dans celui-ci force m’est de constater qu’il est simplement illisible. Le problème n’est pas d’ordre liguistique, mais les graphes de cet article n’ont ni queue ni tête, et les lecteurs ne devraient pas pouvoir les comprendre.

    Pas de titre sur les graphes, à part celui sur le CDS qui est vaguement titré. Il m’a fallut lire dans un commentaire que l’autre graphe était en fait l’intérêt de la dette publique. Et les axes ne sont pas titrés non plus. Là c’est bien simple on ne voit même pas de quoi il s’agit, juste des nombres (à moins de savoir ce qu’est le CDS, l’autre on ne sait juste pas).

    Un peu plus de rigueur à l’avenir serait très appréciable et contribuerait à maintenir la qualité de ce site et ne pas tomber dans le sensationel bêbếte en mâchant l’opinion du lecteur.

    1. Bonjour Etenil…

      Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans :

      – Le 10 ans grec
      – les CDS grecs
      – l’Italie, prochain pays sur la liste des marchés avec le 10 ans
      – les CDS de la dette italienne
      – CDS de la dette française
      – Espagne peut-être

      ?

      Pour les axes…

      quand vous voyez une barre verticale sur 10/27/2011 et que l’on vous dit avant les graphs « Nous observons quelques indicateurs de marché depuis le 27 octobre. »

      Vous pensez qu’il s’agit de quoi comme genre de chiffres ?

      J’avoue que pour les chiffres sur l’axe horizontal, c’est bcp plus dur. Une piste : les taux d’intérêts sont généralement exprimés en pourcentages et les CDS en points de base.

      Mais on peut faire plus simple. Ces graphs étaient là pour visualiser rapidement, sans se prendre trop la tête à comprendre les détails, que la situations dégénérait sérieusement depuis le 27.

      Autre piste si vous voulez toutefois creuser ces graphiques.

      Vous avez une case « add a comparison » à gauche en haut. Puis un signe cabalistique. Pour le Tx 10 ans grec : GGGB:10YR:IN

      Entrez ce truc dans google et vous saurez tout sur le 10 ans grec.

      :)

      En tout cas, je vous rassure tout de suite il est hors de question que je « mâche l’opinion » des lecteurs de ce site. Jamais ! C’est dégoutant !

      Amicalement,
      K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *