Claim de tous les jours…

On n’est jamais à l’abri d’une surprise. Qui sait, je serai peut-être confronté à pire plus tard, mais là, je crois que je tiens une gagnante. Oups pardon, une ouineuze. Ne perdons pas de vue
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

16 thoughts on “Claim de tous les jours…”

  1. Pareil, je les supportais plus non plus, tout comme de vendre des conneries à des gens qui en n’ont pas besoin. C’est pour ça que je suis partie vers l’ESS. Ils ont aussi des agences de Pub, dans le genre de celle-ci: (rien à voir avec moi)
    http://www.terrenourriciere.org/rubrique22.html
    Mais il y a plein d’autres « styles », le concept de base restant le même: faire émerger une économie qui met l’homme au centre (plutôt que le profit). Pour cela qu’ils sont souvent organisés en SCOP (1homme = 1voix, pas d’actionnaires mais des réserves pour passer les moments durs, donc pas de sensibilité aux « crises ». Contrairement à ce que racontent les libéraux, ça marche. Le secteur n’est pas exempts d’imbéciles, mais ils font moins de dégâts – et globalement on se sent mieux quand on sait qu’on bosse utile. A savoir: actuellement, beaucoup de ponts se jettent entre les libristes et l’ESS. En fait, ils vont dans la même direction.
    Voir aussi les Coopératives d’activités dont la plus grosse est à Paris :
    http://www.coopaname.coop/UPLOAD/article/pages/100_article.php

  2. Un truc me turlupine, Kitetoa.
    Je comprends pourquoi tu vas faire le communicant dans une agence de Com, plutôt que comme journaliste.
    Enfin, je dis « communicant », je ne connais pas l’intitulé de ton travail.
    En revanche, moi, on m’a expliqué que pour faire un boulot, il fallait être motivé.
    On écrit donc des lettres de « motivation » (sic).
    On passe également des entretiens d’embauches.

    Comment as-tu fait pour être embauché ?
    Tu sembles avoir une certaine distance avec ce que tu fais, non ?

    1. Être embauché ça n’a rien à voir avec la motivation réelle, juste la capacité à pipoter une DRH.

      Ensuite c’est sur qu’une absence totale de motivation ça risque de se voir mais je connais des gens pour qui ça a pris des mois voir des années avant qu’un responsable ne s’aperçoive qu’il ne servaient (objectivement) à rien (car il ne produisaient plus ou juste le minimum pour qu’on ne les croient pas en vacances).

      Faut pas croire non plus que toutes les boites sont bien gérées (voir gérées tout cours).

    2. Il a juste réussi son plan de comm’ il a réussi à se vendre :p

      En fait c’est facile, il faut dire plein de truc qui paraissent savant parce que frangliser, d’un ton un peu dynamique, passer du coq à l’âne avec une certaine assurance, et balancer un « concept » (néologisme, mot pseudo savant ou autre) par morceaux de phrase. A tous les coups on gagne ^^

      La personne en face n’ayant pas le temps de tout assimiler va croire en votre discours. C’est de la prestidigitation.

      Bref la langue du communicant c’est un peu comme la peinture sur un mur en plâtre, ça fait beau et propre de l’extérieur, mais si tu gratte un peu tu te prends la maison sur le coin de la gueule

  3. Je découvre avec « amusement » ce billet, entre guillements car Madame semble en tenir une bonne couche.

    J’ai beau relire le billet, en effet @kitetoa parle de comm’, dans la comm’, mais point d’agence de communication, @Madouf tu as peut-être fait un léger raccourci :p

    Dernier point : bien joué pour le « Nicolas Sarkozy », next? ;)

    1. « en effet @kitetoa parle de comm’, dans la comm’, mais point d’agence de communication »
      >>

      Ouai, mais c’est pareil, parce que ca fait moins vecu…
      Autrement, ne travaillant pas dans le com, je pourrais aussi reproduire leur caricature.

  4. Dans le fond l’histoire elle même peut-être inventé mais les chargé de co dans une boite peuvent parfois être tellement drôle :x

    M’enfin perso je me pleins pas la notre est d’une efficacité redoutable pour nous faire rire. C’est un peu comme un antidépresseur.

    1. Je vous rassure, la saga « bienvenue dans la com » n’invente pas les événements rapportés. En revanche, ils peuvent être une synthèse de plusieurs choses venant de plusieurs entreprises/agences de com’

        1. Autre exemple, je ne travaille pas dans la finance, pourtant, je peux décortiquer toutes les informations financières actuelles et en faire ressortir une analyse pertinente. Pourquoi pas avec la com’ ?

          1. Je pense que le critère déterminant est la source de l’information.
            Si c’est du vécu, la source est claire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *