Charlie Hebdo et les mots

Choisis ton camps camarade, tu es pour ou contre la liberté d’expression, pour ou contre le soutien à Charlie.

Oui, mais non.

Je suis pour la liberté d’expression, mais je regrette qu’elle soit employée à tort et à travers pour dire et faire n’importe quoi.

Par exemple, cela m’ennuie qu’un ministre de l’intérieur puisse dire que quand il y a trop d’arabes, c’est là qu’il y a un problème. Je suis contre l’idée qu’un président de la république puisse stigmatiser « l’autre » à ce point. Je suis mal à l’aise lorsque Charlie Hebdo en fait trop et mal sur l’islam sous couvert de lutte contre les intégristes. Parce que le résultat, c’est que Marine Le Pen lui apporte son soutien. Elle profite de l’occasion pour se faire de la pub à peu de frais, continue son oeuvre de « dédiabolisation » de façade de son parti qui reste raciste, et pour taper un bon coup sur les musulmans. Je me demande s’il est judicieux, lorsque l’on se dit tolérant, de gauche, anar, progressiste, décalé, humaniste… de faire rire les racistes les plus abjects.

Cela m’inquiète de voir le ministre de l’intérieur actuel,  Claude Guéant, apporter son soutien à Charlie Hebdo alors qu’il a maintes fois démontré son hostilité à la liberté de la presse, notamment en étant informé de la mise sur écoute de journalistes pour protéger son camp politique. Cela me gène un peu lorsque le ministre de l’intérieur parle de « terrorisme » pour qualifier cet incendie. Les mots ont un sens et dans ce cas précis, il ne s’agit pas de terrorisme, mais d’un incendie, volontaire, probablement, l’enquête le dira. Voici un meurtre, cette fois, provoqué il y a quelques jours  par le jet d’un cocktail molotov. Mais bien moins médiatisé.

Connaissant la propension de la droite décomplexée qu’illustre si bien Claude Guéant, à stigmatiser, l’usage du mot « terrorisme » n’est pas anodin. Cet homme cultivé et loin d’être idiot connait parfaitement le sens des mots, il ne les emploie pas à tort et à travers.

Personnellement, Charlie Hebdo ne m’a jamais fait rire. La période Val ayant été un must… Il y a mille voies pour parvenir à un même but. Nous n’empruntons pas la même et il me semble que celle choisie par Charlie comporte des risques collatéraux de développement du populisme. Ne parlons pas de la beaufitude (.com) évidente qu’il génère.

Maintenant, revenons à l’incendie.

Une enquête est en cours. Elle dira peut-être qui est responsable de cet acte odieux. Mais déjà, tout le monde pointe les méchants islamistes d’Al Qaida… Pourquoi ? Parce que Charlie Hebdo sortait un numéro spécial sur l’Islam radical ?

Pourquoi ne pas mettre toutes les possibilités sur la table ?

Prenons un exemple trivial qui n’est évoqué par personne. Ces temps-ci, l’extrême droite la plus conne est particulièrement active. Le FN, bien sûr, mais aussi des groupuscules plus « actifs ». Notamment des catholiques extrémistes.

Dénonçant une violence faite contre les catholiques, ces nouveaux croisés s’en prennent à l’islam, responsable, bien entendu de cette haine du catholique. Serait-il totalement incongru d’imaginer qu’un groupuscule (quel qu’il soit) mêlant extrême droite (la haine de l’arabe) et catholicisme intégriste (la haine de l’islam) ait profité du numéro spécial de Charlie Hebdo pour mener une action de déstabilisation. Le contexte permet de faire accuser les méchants islamistes.

Voie dans laquelle se sont engouffrés Claude Guéant, Marine Le Pen, et consorts.

C’est peut-être aller un peu vite en besogne et la moindre des choses serait d’attendre le résultat de l’enquête. Il est regrettable que Charlie Hebdo n’ait pas énoncé plus clairement ce type de position.

Pourquoi est-ce que cela ne m’étonne qu’à moitié ?

 

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

46 thoughts on “Charlie Hebdo et les mots”

    1. +1 également.
      L’attentat a été commis dans la nuit précédant la sortie en kiosque d’un numéro de Charlie, c’est-à-dire avant que la majorité des personnes ne puisse en connaître le contenu et, éventuellement, le juger offensant : comment peut-on faire un lien entre ce numéro et certains extrêmistes religieux ? En l’absence d’autres éléments, il peut s’agir d’un coup de n’importe quel barbouze.

    2. Bien d’accord avec le propos développé ici par Kitetoa.
      Les « caricatures », déjà à l’époque, me sont apparues immédiatement hautement suspectes. Les faits ne m’auront pas donné tort.

      l’arriviste Val y aura gagné ses galons auprès de l’oligarchie, le poste qu’il convoitait et pas mal de blé…Joli coup à vrai dire…plus une protection rapprochée avec voiture chauffeur, qui d’après les mauvaises langues, ne lui auraient pas déplu…qu’il y aurait même pris goût.

      Taper sur l’Islam à l’arme lourde est tout sauf profitable aujourd’hui du point d’un piont de vue responsable. Cela ne fait avancer aucune cause noble voire avouable…mais en ce qui concerne les inavouables, en revanche…

      Le danger réel est ailleurs, l’Islam fut-il radical, n’est qu’un phénomène périphérique pour ne pas dire anecdotique par rapport à ceux qui tirent les ficelles et se font un fric monstrueux sur les malheurs du monde, monde qu’ils poussent au bord du précipice chaque jour un peu plus.

      Est-il besoin de les nommer ?
      Quatre banques US contrôlent le cours de l’ensemble des matières premières mondiales…reléguant les mafia du type Camorra au rang d’insignifiantes PME du crime.

  1. Je suis d’accord et pas d’accord avec toi.

    Que la qualité du n° de CH te semble insuffisante tout ça est une affaire de goûts, pour ma part je ne lis pas Charlie mais la une m’a bien fait marrer.

    Et sinon les religions en général ça me fout un peu la gerbouille donc relisons ensemble _Sacré comique_ de Goossens un livre essentiel.

  2. Ha si et j’oubliais : c’est pas parce que des cons sont d’accords avec moi que je suis un con (c’était un argument des nonnistes au referendum sur la constit européenne, permettez que je le reprenne à mon tour).

  3. Ils ont rappelé que l’enquête était en cours à chaque fois que la question de la piste islamiste leur a été posée. Et il serait malvenu de leur part d’ériger des théories sur un éventuel complot. Je ne suis pas lecteur de Charlie Hebdo, mais évitons de leur faire un procès d’intention.

  4. D’accord et pas d’accord. Le terrorisme recourt à la violence pour provoquer l’émotion, qui s’oppose par essence à la raison. Le terrorisme ici est d’utiliser la violence à des fins politiques (retournement et manip de l’opinion). Le terrorisme est et à toujours été un moyen idéal pour manipuler l’opinion publique et les braves moutons. Moi si j’étais un facho de droite, j’aurais envoyé un molotov sur Charlie Hebdo et après je me serait tranquillement assis devant ma téloche en mangeant des popcorns pour mater les cons s’indigner et vilipender les « musulmans fanatisés ». A défaut j’aurais envoyé une bonne petite revendication d’un groupuscule intégriste inconnu, voir une chtite attaque informatique sur le site éponyme (il est bien connu que les « musulmans fanatisés » sont des experts en informatique (surtout les talibans)). Une sensation de déjà-vu ?

      1. Comme le twittait fort justement DavidGboo « La rhétorique fasciste est d’émotion et de haine. Elle se dissout dans le débat. Elle ne tolère pas la raison, par nature pacificatrice. » Il s’agit bien de « terrorisme », impossible de donner tort à Guéant sur ce coup là. Simplement (et en particulier depuis le 9/11/01) le terrorisme à bon dos.

  5. La liberté d’expression est bonne pour toute chose, on doit pouvoir publier un livre en disant que notre président est un con, et on trouve des commentaires l’affirmant à longueur de temps sur tous les sites d’actu. De la même manière, on doit pouvoir taper sur une religion sans ne rien craindre, ce n’est pas illégal en France, alors faisons le !
    « Je suis mal à l’aise lorsque Charlie Hebdo en fait trop et mal sur l’islam sous couvert de lutte contre les intégristes. » Il me semble qu’ils ont critiqué les intégristes catholiques aussi assez récemment non ? Quelqu’un s’est indigné ? Quelque chose a brulé ? Alors je ne vois pas pourquoi il devrait en être autrement avec l’Islam…
    Je te rejoins quand même sur un point, l’enquête est en cours, laissons aux supposés musulmans pyromanes leur présomption d’innocence.

  6. Et les milliers de prières, de menaces et de saluts qui ont suivi sur leur page facebook, c’est les le penniste et les catholiques extrémistes aussi ?

    Après tout, pourquoi pas, ils se sont organisés pour que les musulmans soient visés, pas cons les mecs…

  7. Je ne peux m’empêcher de repenser à la phrase de Desproges : « On peut rire de tout mais pas avec tout le monde ». C’est exactement ce qu’il se passe avec le N° spécial de Charlie. Sous prétexte de Liberté d’expression tu peux aussi provoquer pas mal de dégâts connus d’avance, surtout dans une époque assez particulière. Tout ça m’ennuie beaucoup, et j’ai tendance à penser qu’une certaine frange de politiciens se frottent aujourd’hui les mains. Toujours pas de revendication de l’incendie… On peut faire des Unes sur tout à ce compte là : pourquoi pas une sur les juifs ou les homos ? Je serais curieux de savoir dans quelle mesure Charlie utiliserait sa « liberté d’expression » avec ce types de Une…Pas certain que Guéant ou Le Pen n’ai soutenu un incendie la veille d’une Une de Charlie moquant la reprise des colonies juives par exemple. Comme quoi la liberté de « moquer » est bien dirigée, pas sur tout le monde, donc. Faudrait y réfléchir. Nan ? Parce qu’islamophobe c’est aussi grave qu’antisémite. Enfin c’est mon avis. Mais notre époque exerce deux poids deux mesures, on le sait bien…

  8. [quote]
    Par exemple, cela m’ennuie qu’un ministre de l’intérieur puisse dire que quand il y a trop d’arabes, c’est là qu’il y a un problème
    [/quote]

    Exactement comme cela m’ennuierai d’entendre quelqu’un à coté de moi dans la rue traiter un noir en face de nous de « sale négro ». Mais, si cela arrivait, je me contenterai de noter dans un coin de mon esprit que le type qui à sorti ça est un sale con, et point barre. S’exprimer est SON DROIT. N’importe qui devrait avoir le droit de dire qu’il n’aime pas les « arabes|noirs|juifs|geeks|handicapés|homosexuels… » ou je sais pas quoi. Le simple fait d’avoir un point de vue sur un « groupe de gens » aussi large est déjà tellement débile que ça se passe de commentaire. Bref, ces gens la se ridiculisent tout seul et c’est très bien ainsi. Il est important qu’ils conservent le droit de le faire. (Et oui je sais que la loi française ne le permet pas en théorie, c’est donc, de mon point de vue, une mauvaise loi).

  9. « Je me demande s’il est judicieux, lorsque l’on se dit tolérant, de gauche, anar, progressiste, décalé, humaniste… de faire rire les racistes les plus abjects. »
    La question est : Doit on être tolérant avec des gens intolérants ?

  10. Je suis tout à fait d’accord avec toi yovan!!! C’est comme même abuser de toujours s’en prendre à l’islam! D’une certaine manière si les musulmans se plaignent c’est aussi parce qu’ils caricaturent leur prophète et le représente hors les musulmans ne représente pas leur prophète ni aucun autre prophète d’ailleurs! Alors pourquoi s’attaquer à une religion quand on sait que cela peu la blesser moralement! COmme le dit yovan, j’aimerai bien voir comment aurait réagit le gouvernement si il s’agissait dune caricature de moquant des juifs ou des homos!!! Nous vivons dans un monde corompu!!!!

  11. « Serait-il totalement incongru d’imaginer qu’un groupuscule (quel qu’il soit) mêlant extrême droite (la haine de l’arabe) et catholicisme intégriste (la haine de l’islam) ait profité du numéro spécial de Charlie Hebdo pour mener une action de déstabilisation »

    Cela me rappelle le film « Féroce » avec Sami Naceri et Jean-Marc Thibault, le groupuscule d’extrême droite qui organise des attentats qui incrimineront les terroristes islamistes

  12. « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai pour que vous puissiez continuer de le dire » (ou qqchose comme ça…)

    On ne peut pas être pour la liberté d’expression sous condition, sinon on est hypocrite. C’est comme la peine de mort, on est pour ou contre. Il n’y a pas de « Oui mais… »

    Ce n’est pas parce que le gouvernement à tendance a banaliser les remarques racistes et assimilées qu’il faut faire du politiquement correct sur l’islam plus que sur une autre religion.

    Quant aux groupes catholiques extrémistes ils n’ont pas tant que ça la haine de l’islam, on s’aperçoit qu’il y a parfois même du respect envers les musulmans pour la manière dont ils ont su conserver leurs traditions religieuses (notamment sur le voile et la position de la femme dans la société, sujet sur lequel ces cathos sont très nostalgiques). Leur haine est principalement dirigée vers les juifs, les athées, la république et ses valeurs. Bien sur les musulmans restent des hérétiques aux yeux des catholiques mais ils ne sont pas leur principal cheval de bataille.

  13. Allez en dessin, cela passe mieux :
    http://goo.gl/jXBjH http://goo.gl/vHrpb
    – Enfin que l’on assasine une caricuriste en Libye ,
    – que l’on vire de France-Inter un humoriste qui gène,
    – que l’on menace de mort des journalistes pour des enquetes sur le filtrage Français en Libye
    – ou que l’on brule Charia-Hebdo (Parce que cela leur pas rire … et si j’ai bien compris vous aussi)
    – ou quer l’on menace, un témoin pour l’empécher de témoigner contre des puissants
    Désolé , moi, je trouve que c’est la même chose …

  14. Le plus chiant dans tout ça c’est qu’on reparle de Charlie Hebd0… ils étaient sans doute au bord du dépôt de bilan, c’est con ça va les relancer.

    Moi + que les résultats de l’enquête c’est surtout les commentaires de Siné dans son nouveau mensuel que j’attends, manque de pot, celui de ce mois-ci est déjà dans les kiosques. (là tu vois ce que c’est un journal de vrai « anar »)

    1. Désolé mais pas d’accord.
      Ce pamphlet présente un faux dilemme : il fait croire que si on ne s’indigne pas sur certains abus de la société, on ne doit s’indigner sur aucun.

      L’attaque de ce journal est condamnable et revêt une symbolique plus importante que le saccage d’un cimetière.

      Franchement, que Guéant apporte son soutien à Charlie Hebdo me délecte. J’imagine comment ils vont exploiter ça à fond dans le prochain numéro : « Guéant, champion du blasphème », « superflic Guéant montre son amour pour un journal anti-catho ».

    2. « – que la disproportion entre les unes alarmistes sur l’incendie de Charlie Hebdo et les brèves de dix lignes sur les saccages de lieux de culte musulmans entretient une vision du monde raciste : si un saccage est plus grave qu’un autre, c’est que les biens des uns sont plus précieux que les biens des autres, et c’est en définitive que les uns valent plus que les autres. »

      Aïe. Bien, allons-y petit à petit.
      « si un saccage est plus grave qu’un autre, c’est que les biens des uns sont plus précieux que les biens des autres »

      La gravité d’un saccage ne dépend pas seulement de la valeur de ce qui est détruit. Si cela peut avoir une immense influence (comme l’incendie qui a tué une personne), la gravité dépend aussi de l’intention de ceux qui agissent, et de la portée symbolique de l’acte. Si l’attaque est réellement une attaque contre la liberté d’expression, une des valeurs autour desquelles se construit la République, ce n’est pas seulement du matériel détruit.

      « les biens des uns sont plus précieux que les biens des autres, et c’est en définitive que les uns valent plus que les autres. »

      Je suis ce que je possède. Oui mais non. Ce n’est pas parce que les biens des uns sont considérés comme plus précieux que les biens des autres que ceux-ci valent mieux que les « autres ».

  15. Ben au risque de passer pour un réac, je trouve que la liberté d’expression doit être totale, j’aimerais un premier amendement à l’américaine en France. Que les fafs jouent cartes sur table, je doute que ça les présente sous leurs meilleurs jours.

    Un journal qui brûle, c’est peut être de la petite délinquance mais s’il est avéré que c’était prémédité et causé par la ligne éditoriale du journal, c’est en effet une attaque contre la liberté d’expression. Qualifiez ça de cris d’orfraie, mais ça n’en reste pas moins vraie.

    Après, l’enquête doit suivre son cours, et on ne sait pas si c’est un acte imbécile juste d’un mec bourré, d’un catho facho ou d’un barbu intégriste, par contre les menaces de morts envers l’hébergeur de leur site, celles là sont islamistes.

    Y a des gens nauséabonds qui critiquent l’islam, mais il y a aussi une critique légitime. Si vous n’aimez pas les cul-bénis et les pères jésuites, dites vous bien que les tenants d’un islam strict ne méritent pas plus d’égards. C’est dangereux de faire de ce domaine digne de critique la chasse gardée de l’extrême droite.

    1. Les tenants d’un islam strict ne méritent pas plus d’égards.

      En effet. S’ils sortent des clous (le contrat moral qui nous unit).

      tenants d’un islam strict, d’un catholicisme strict, d’un judaïsme strict ou de quelque autre religion que ce soit ne me dérangent pas tant qu’ils vivent leur foi dans leur coin et qu »ils ne tentent pas de me l’imposer.

      Pour répondre à quelques commentaires, je n’ai pas de sympathie pour l’une ou l’autre des religions. Je pense qu’elles ont toutes amené plus de problèmes que de solutions. Non pas que les textes ne soient pas intéressants et ne soient pas porteurs d’un message intéressant. C’est leur appropriation par des hommes qui les rendent dangereux.

  16. Il y a longtemps qu’on sait que Charlie Hebdo n’est pas plus de gauche que son ancien directeur, Philippe Val, et que cet hebdo à « basculé » dans le camp des « réac provocateurs » qui se disent « anars » sans réellement savoir ce qu’est l’anarchie. Bref, il est logique de les retrouver sur les mêmes positions que Guéant ou Le pen, la soit disant liberté d’expression cachant de plus en plus mal leur islamophobie.

  17. La presse ultra libre au Royaume Uni, voire trash, ne caricaturera JAMAIS la Reine d’Angleterre car ces un symbole sacré pour les Anglais. Le leader d’Ennahdha en Tunisie, R. Ghannouchi s’était exilé au Royaume de sa majesté durant les persécutions de ZABA. Ses contacts et sans doute le financement de son parti proviennent de pays étrangers. Et si Charlie Hebdo s’était attelé à faire un vrai travail de journaliste, à faire de la cogitation des neurones, un peu d’imagination et ou d’analyse pour expliquer à ses lecteurs la source du succès de Ghannouchi et les vrais dangers à l’avènement de la démocratie dans les pays arabes. et caricaturer la Reine… ça aurait été drôle… Sauf que la Reine ne fait pas de politique. Et Muhammed est mort depuis longtemps… Pour finir, je vous avouerai qu’en entendant la phrase « 100 coups de fouet …. » à la radio, j’ai rit de bon coeur, mais c’est lorsque j’ai vu le dessin qui l’accompagnait que j’ai été attristée pour mes amis croyants, pratiquants et non pratiquants. Ils sont heurtés et mon rire cesse à ce moment là. ce serait une maladresse de la part de l’hebdo. Mais non, on le sais tous très bien. c’est de la pure provoc, pas du tout constructive. Inutile et négative. Ce qui ont incendié leurs locaux sont aussi coupables. On ne sait qui ils sont, mais il y a plus de chance qu’ils soient français avant tout. On ne joue pas la violence quand on croit.

  18. Un grand merci pour cet article posé.
    J’ai bien aimé la remarque sur les groupuscules catholiques qui auraient tout à gagner de ce genre d’operation « false flag ».

    Je crois que Charlie Hebdo donne juste l’illusion qu’il existe encore un contre pouvoir en France alors que j’ai bien l’impression qu’une dictature de l’ombre, intellectuelle et religieuse est en place depuis longtemps (Mivilude, UNADFI, Fecris…)

  19. Y a des trucs intéressant dans vos commentaires mais aussi des confusions inquiétantes ! Islamophobe, c’est se poser contre une religion,ce n’est pas une définition par l’origine des gens, mais par leur culte qu’on peut détester comme on déteste tous les cultes…
    votre prudence avant d’ hurler avec les loups quand dans ses loups se trouve Guéant vous honore.

  20. On peut parler aussi des médias qui en ont fait des tonnes avant même que le journal sorte
    Les medias ont bien chauffé tout le monde. Après ils peuvent venir soutenir CH, avec toute l’audience que ca leur a apporté.

    la veille, gros coup de pub sur les radios qui detaillent le contenu de CH, étonnant si on compare par exemple le peu de cas qui est fait lorsque CH s’en prend aux catholiques, c’est dix fois plus trash/blasphématoire.
    Jusqu’ici personne ne l’a vu le journal…mais tout le monde est bien chaud.
    La nuit: attaque des locaux, le site est piraté etc
    Mercredi: le journal est enfin en vente.

    En plus ds libé du jeudi, is precisent qu’ils venaient de déménager 3 semaines avant ds des locaux anonymes.
    Les incendiaires sont vraiment super efficaces ou très bien renseignés.
    /my2c

  21. Article consternant ! Symbole du politiquement correct ambiant ! Assimiler Charlie, le FN et le gouvernement en si peu de ligne me laisse dubitatif !

    L’auteur semble oublier l’histoire de Charlie Hebdo un peu trop rapidement.

    Charlie est et restera un journal de provocation!

  22. à propos de :
    « Par exemple, cela m’ennuie qu’un ministre de l’intérieur puisse dire que quand il y a trop d’arabes, c’est là qu’il y a un problème. Je suis contre l’idée qu’un président de la république puisse stigmatiser « l’autre » à ce point. »

    Le problème pourrait ne pas être le statut hiérarchique du con en question, mais qu’il y ait une hiérarchisation qui donne un statut à ce con, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *