Arrestation de djihadistes français en Syrie : l’épineux problème des revenants

Plusieurs djihadistes ont été arrêtés par les forces kurdes du Parti de l’union démocratique (PYD) en Syrie. Pas n’importe lesquels. Il s’agit de pionniers du djihad en France : Thomas Barnouin, Thomas Collange, Romain Garnier et
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

2 thoughts on “Arrestation de djihadistes français en Syrie : l’épineux problème des revenants”

  1. Honnêtement, si ça règle le problème des revenants, ça me donnera pas envie de pleurer.

    Quand on voit que l’autre zozo est en prison après le Bataclan, alors qu’il a commis un acte de guerre (reconnu comme tel) mais à aucun moment c’est un tribunal militaire (et donc le peloton d’exécution) qui s’est occupé de lui…

    C’est pas une position habituelle chez moi, mais se montrer flexible et faire prendre autant de risques, pour sauver 1% des concernés, alors que dans les 99% il y a de quoi faire beaucoup plus de victimes, mon choix est fait.

    1. Le peloton d’exécution n’existe plus si vous n’étiez pas au courant. Même en cas d’acte de guerre. La peine de mort est interdite depuis 36 ans en réalité. Vous avez donc pu vous mettre à jour à ce niveau là grâce à notre publication. Ne nous remerciez pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *